En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 785.5
-0.40 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 393.87
+0.02 %
6 682.14
+1.04 %
1.135
-0.33 %

La maison Lanvin, près de 130 ans d'élégance parisienne

| AFP | 638 | Aucun vote sur cette news
Vitrine de la boutique Lanvin rue du Faubourg Saint-Honoré, le 22 février 2018
Vitrine de la boutique Lanvin rue du Faubourg Saint-Honoré, le 22 février 2018 ( GERARD JULIEN / AFP )

Âgée de près de 130 ans, la maison de luxe Lanvin, qui vient d'être rachetée par le conglomérat chinois Fosun, est porteuse d'une image d'élégance parisienne et continue à bénéficier d'un rayonnement international, en dépit des vicissitudes.

La griffe a été fondée en 1889 par Jeanne Lanvin, ce qui en fait la plus ancienne maison de couture française encore en activité. Elle ne fait à présent que du prêt-à-porter haut de gamme femme, homme et enfant, ainsi que des accessoires (chaussures, maroquinerie).

La maison Lanvin est présente dans 50 pays, avec des boutiques en nom propre, des corners et des franchises. Mais son coeur bat à Paris, à l'adresse historique, rue du Faubourg-Saint-Honoré.

Lanvin, c'est d'abord sa créatrice Jeanne Lanvin, née dans la capitale en 1867. Aînée d'une famille modeste de onze enfants, elle entre à l'âge de 16 ans chez une modiste, rue du Faubourg Saint-Honoré.

La jeune fille décide rapidement d'ouvrir une boutique de chapeaux, non loin de là, dans une chambre sous les toits. Quatre ans plus tard, en 1889, elle revient dans la très prestigieuse rue du Faubourg Saint-Honoré pour y installer sa maison de mode. Le succès est immédiat.

En 1897, Jeanne donne naissance à une fille Marguerite Marie-Blanche, pour laquelle elle éprouve un amour très puissant. "C'est pour l'émerveiller que de fil en aiguille, elle émerveillera le monde", écrira la femme de lettres Louise de Vilmorin.

Marguerite devient une source d'inspiration pour Jeanne qui lui dessine une luxueuse garde-robe.

- 'Arpège ' -

La créatrice "invente une silhouette fluide et gracieuse qui donne aux femmes une allure de jeune fille", souligne Elisabeth Barillé dans son livre "Lanvin".

Déterminée, Jeanne Lanvin adhère en 1909 à la chambre syndicale de la couture parisienne. Du statut de simple modiste, elle passe à celui de "couturière".

Travailleuse, douée pour les affaires, elle construit peu à peu un empire, proposant vêtements, fourrures, lingerie, tenues de sport et même des articles de décoration. L'idée est de construire un univers raffiné.

Esthète - elle est proche des peintres nabis -, Jeanne Lanvin étoffe son inspiration en visitant les musées et en voyageant.

Fascinée par les couleurs - on parle du "bleu Lanvin" - elle se dote d'un atelier de teinture.

Pendant les Années folles, la maison Lanvin compte 23 ateliers et près de 800 employés.

La créatrice se lance également dans le parfum. En 1927, le parfumeur André Fraysse crée le célèbre "Arpège", développé en l'honneur des 30 ans de Marguerite.

Le flacon est orné de la silhouette d'une femme penchée sur sa fille, symbole de cet amour maternel. C'est aujourd'hui encore l'emblème de la maison.

Jeanne Lanvin n'oublie pas d'habiller les hommes. Elle est la première à créer une ligne de vêtements sur mesure pour eux en 1926.

À la mort de la couturière en 1946, sa fille, qui a épousé le comte Jean de Polignac, devient présidente de la maison Lanvin jusqu'à son décès en 1958.

En 2001, la femme d'affaires Shaw Lan Chu-Wang, basée à Taïwan, prend une participation majoritaire dans Lanvin. Elle fait venir Alber Elbaz pour la ligne femme. Le styliste modernise avec talent le style Lanvin.

Mais il est évincé en 2015 sur fond de difficultés financières. Bouchra Jarrar devient la nouvelle directrice artistique des collections féminines pour un an seulement.

Elle est remplacée en juillet 2017 par le créateur Olivier Lapidus.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…