En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 863.12 PTS
-0.26 %
4 857.50
-0.33 %
SBF 120 PTS
3 877.51
-0.29 %
DAX PTS
11 139.94
-0.59 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.136
-0.00 %

La Chine compte plus de 770 millions d'internautes

| AFP | 384 | Aucun vote sur cette news
Le nombre d'internautes en Chine, déjà le plus élevé au monde, a encore gonflé de 5,6% en 2017 pour s'établir fin décembre à 772 millions de personnes, soit désormais davantage que la population de l'Europe
Le nombre d'internautes en Chine, déjà le plus élevé au monde, a encore gonflé de 5,6% en 2017 pour s'établir fin décembre à 772 millions de personnes, soit désormais davantage que la population de l'Europe ( LIU JIN / AFP/Archives )

Le nombre d'internautes en Chine, déjà le plus élevé au monde, a encore gonflé de 5,6% en 2017 pour s'établir fin décembre à 772 millions de personnes, soit désormais davantage que la population de l'Europe, ont annoncé les autorités.

Au total, 55,8% des 1,4 milliard de Chinois sont désormais considérés comme des internautes, a indiqué tard mercredi dans un communiqué le Centre d'information sur l'internet (CNNIC), un organisme gouvernemental.

La Chine a ainsi gagné 41 millions d'utilisateurs d'internet en un an, a précisé le CNNIC - soit davantage que l'entière population du Canada.

L'internet mobile est particulièrement plébiscité: quelque 753 millions de Chinois, soit 97,5% de la population d'internautes, utilisent leurs smartphones pour accéder au web.

Certes, Pékin encadre drastiquement l'internet local, bloquant l'accès depuis la Chine à de nombreux sites internet étrangers -- Facebook, Instagram, Google, YouTube, Twitter, ainsi que de multiples médias occidentaux --, tout en censurant strictement les contenus sur les réseaux sociaux et sites chinois.

Pour autant, le régime communiste, qui a lancé un ambitieux plan "Internet Plus", mise ouvertement sur le développement d'une vigoureuse économie numérique, encourageant notamment les start-ups innovantes et l'explosion continue de l'e-commerce.

Le nombre d'internautes réalisant des achats en ligne a bondi de 14,3% en 2017, à quelque 533 millions de consommateurs, dont près de 68% faisant leurs emplettes via leur smartphone.

De même, le paiement électronique renforce son emprise: quelque 65% des internautes utilisent désormais leur téléphone mobile pour régler des achats dans la vie réelle, alors qu'ils n'étaient que 50% un an auparavant.

Le créneau, âprement disputé, est dominé par Alipay, une application liée au géant de l'e-commerce Alibaba, et WeChat Pay, une fonctionnalité de la populaire messagerie WeChat du géant du web Tencent.

Leurs solutions de paiement électronique permettent de régler en quelques secondes un achat avec son téléphone: des courses au supermarché, un billet de cinéma, un repas au restaurant, une facture d'électricité ou encore un voyage en taxi.

Le secteur de la finance en ligne prospère lui aussi vigoureusement: 129 millions de Chinois ont investi l'an dernier dans des produits financiers sur internet, un bond de 30,2% sur un an.

De quoi inquiéter les autorités qui, soucieuses d'endiguer les risques financiers et les cas d'escroquerie, s'efforcent de muscler la régulation d'une finance internet encore très peu encadrée, s'inquiétant notamment des dangers liés aux prêts entre particuliers.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Le London Stock Exchange envisage de lancer une offre concurrente à celle d’Euronext sur la Bourse norvégienne, Oslo Børs, affirme le journal britannique, Evening Standard. L’opérateur de la…

Publié le 21/01/2019

Lundi 21 janvier8h00 en en AllemagnePrix à la production en décembre14h00 en SuissePerspectives économiques mondiales du FMIMardi 22 janvier11h00 en AllemagneIndice ZEW du sentiment des…

Publié le 21/01/2019

HERMES INTERNATIONAL                                                                  21/01/2019        Bilan…

Publié le 21/01/2019

Paris, le 21 janvier, 2019 - Atos, leader international de la transformation digitale, lance aujourd'hui sa nouvelle solution Evidian SafeKit 100% logicielle, qui assure aux…

Publié le 21/01/2019

A la suite du départ en retraite de Xavier Viollet, Directeur Général Délégué, Charlotte Dennery, CEO de BNP Paribas Leasing Solutions, fait évoluer son comité de direction générale. Pascal…