En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 919.02 PTS
+0.59 %
5 934.5
+0.86 %
SBF 120 PTS
4 655.99
+0.57 %
DAX PTS
13 282.72
+0.46 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0.25 %
1.112
0. %

L'adorable "Baby Yoda" fait succomber internet

| AFP | 250 | Aucun vote sur cette news
Première de la série Disney
Première de la série Disney "The Mandalorian" au théâtre El Capitan, le 13 novembre 2019 à Hollywood ( Nick Agro / AFP/Archives )

"Baby Yoda", adorable personnage vert de la nouvelle série Disney ancrée dans l'univers Star Wars, a beau être petit, cela ne l'a pas empêché de générer une immense vague de tendresse sur les réseaux sociaux.

La créature, dévoilée il y a trois semaines lors de la première de la série "The Mandalorian", est rapidement devenue la vedette du programme en attendrissant des millions de spectateurs.

Un compte parodique créé par des fans, , dénombre d'ores et déjà 120.000 abonnés sur Twitter, avec une description qui détourne la célèbre phrase du maître Jedi des films originaux: "La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la mignonnerie mène aux câlins".

D'innombrables captures d'écran, d'extraits vidéo ou de mimes de la nouvelle coqueluche des réseaux sociaux, qui se déplace dans une sorte de berceau volant et ne communique que par des couinements, sont devenus viraux.

Les publications mentionnant "Baby Yoda" ont atteint 2,28 millions d'interactions sur Facebook et Twitter durant les deux premières semaines de diffusion de la série, selon des données de la société NewsWhip citées par le site spécialisé Axios.

Les célébrités d'Hollywood ont elles aussi succombé, à l'image de l'acteur Dwayne Johnson, alias "The Rock", qui a publié un montage de lui berçant la créature sur son torse, accompagné du hashtag #Iamyourfather ("Je suis ton père" en français, en référence à la réplique culte des films).

Jon Favreau, qui a écrit et produit cette série sur laquelle a misé Disney pour lancer son service de streaming, Disney+, avait insisté pour que le personnage de "Baby Yoda" reste secret avant la diffusion.

Les inévitables produits dérivés ont ainsi tardé à arriver, même si les tee-shirts, tasses et autre sacs inondent désormais la boutique en ligne de Disney, où des jouets à l'effigie de la créature aux grands yeux noirs sont également en pré-commande.

Aujourd'hui encore, peu de détails ont été révélés sur celui qui est seulement appelé "L'enfant" ("The child") dans la série, et ce malgré ses 50 ans.

Une seule certitude: il n'est pas Yoda lui-même enfant, puisque l'histoire se déroule cinq ans après les événements du film "Le Retour du Jedi". Elle suit les aventures d'un tueur à gages qui écume les franges les plus mal famées de la galaxie.

En plus de cette série, l'épisode 9 des films Star Wars, "Star Wars: l'Ascension de Skywalker", doit sortir le 18 décembre en France. Il sera le cinquième film de l'univers produit depuis le rachat par Disney de Lucasfilm en 2012.

  1. @BabyYodaBaby

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

L'opération se conclut à 590 ME pour 50% de participation...

Publié le 13/12/2019

La société anglaise Clugston, associée au Groupe CNIM en tant que génie civiliste pour plusieurs contrats de réalisation d'usines de valorisation de...

Publié le 13/12/2019

Wendel et d'autres actionnaires existants d'Allied Universal ont finalisé la cession d'une part majoritaire de leur participation dans la société à...

Publié le 13/12/2019

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropCorp a essuyé une perte nette, part du groupe, de 22,7 millions d’euros contre une perte de 88,9 millions d’euros, un an plus tôt. Le premier…

Publié le 13/12/2019

En novembre 2019, le trafic de Paris Aéroport ressort en hausse de 0,9 % par rapport au mois de novembre 2018 avec 7,9 millions de passagers accueillis, dont 5,7 millions à Paris-Charles de Gaulle…