En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Johnny Hallyday: la presse salue "la dernière idole de la France" et un "French Elvis"

| AFP | 457 | Aucun vote sur cette news
Johnny Hallyday au
Johnny Hallyday au "Grand Journal" de Canal + le 28 mars 2011 ( BERTRAND GUAY / AFP/Archives )

Emissions spéciales à la télévision et la radio, unes des journaux en ligne bouleversées au milieu de la nuit: les médias français rendaient un hommage unanime à Johnny Hallyday, salué également à l'étranger comme le "French Elvis" ou "la plus grande star du rock français".

Fait exceptionnel, TF1 a chamboulé ses programmes du matin, habituellement consacrés aux enfants, pour saluer la mémoire du chanteur mort dans la nuit à 74 ans. La première chaîne, qui a diffusé de nombreux concerts de la star durant sa carrière de près de 60 ans, a basculé sur l'édition spéciale réalisée par la chaîne d'information de son groupe, LCI.

Johnny était aussi le fil rouge de Télématin sur France 2 et ses plus grands tubes scandaient les matinales spéciales des radios.

Les journaux se rabattaient sur leurs éditions électroniques pour couvrir cette annonce parvenue après le bouclage de leurs éditions papiers.

Pour Le Figaro, "la dernière idole de la France s'en va". Le journal sur son site fait un "retour sur la vie du rocker, toutes ses joies et ses peines, qui ont marqué profondément la France depuis 60 ans. Une vie de légende."

Johnny Hallyday et Eddy Mitchell le 14 juin 1989 à Paris
Johnny Hallyday et Eddy Mitchell le 14 juin 1989 à Paris ( PATRICK HERTZOG / AFP/Archives )

Le Monde affiche en une de son édition électronique: "Johnny Hallyday, de l'idole yéyé à l'icône nationale".

"Feu Johnny", titre sur son site Libération qui consacre plusieurs articles à Johnny Hallyday et "sa voix", Johnny Hallyday et "son corps caverneux"; Johnny "74 ans dont 60 sur scène"; Johnny, "les années yéyé".

"Mort d'un monstre sacré", titrent Les Echos.

"Johnny Hallyday, monument de la chanson française est mort", écrit sobrement sur son site Ouest-France.

- "Requiem pour un feu" -

"Johnny Hallyday est mort cette nuit à l'âge de 74 ans", écrit en grand Le Parisien sur son site qui précise que "l'annonce de la mort de l'idole des jeunes a été faite par son épouse Laeticia, dans la nuit de mardi à mercredi, peu avant 03H00 du matin".

La presse anglo-saxonne rend également hommage au rockeur français, "même s'il était peu connu en dehors de France," comme le rappelle le New York Times qui le rebaptise le "Elvis Presley de la France".

Le magazine Variety salue le "premier chanteur à avoir popularisé le rock'n'roll en France", qu'il appelle lui aussi "French Elvis".

Johnny Hallyday, l'icône du rock à la française
Johnny Hallyday, l'icône du rock à la française ( Paul DEFOSSEUX / AFP )

Le quotidien espagnol El Pais affiche également la photo du "Elvis francés" en une de son édition électronique.

Le journal allemand Die Süddeutsche Zeitung évoque aussi "l'Elvis Presley de la Grande nation", le surnom communément donné à la France outre-Rhin, qui "pendant des décennies a rempli les stades en France et vendu plus de 100 millions de disques".

Johnny Hallyday le 6 février 1964 à l'Olympia à Paris
Johnny Hallyday le 6 février 1964 à l'Olympia à Paris ( - / AFP/Archives )

Pour la BBC: "La plus grande star du rock français est mort d'un cancer."

"Johnny, requiem pour un feu", écrit le quotidien suisse Le Temps. "Le chanteur français Johnny Hallyday est mort", rapporte plus sobrement sur son site la Tribune de Genève.

Le journal Belge Le Soir annonce également le décès du chanteur, dont le père, qui l'a abandonné à la naissance, était belge: "son nom était Johnny".

Le Corriere della sera italien salue "l'icône de la musique française" qui a "introduit le rock à Paris".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…