5 527.78 PTS
+0.33 %
5 530.5
+0.40 %
SBF 120 PTS
4 416.88
+0.41 %
DAX PTS
13 342.01
+1.07 %
Dowjones PTS
25 803.19
+0.89 %
6 758.54
+0.00 %
Nikkei PTS
23 951.81
+1.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Harcèlement sexuel: une figure de la Silicon Valley démissionne

| AFP | 211 | Aucun vote sur cette news
L'investisseur Shervin Pishevar à Las Vegas le 10 mai 2016
L'investisseur Shervin Pishevar à Las Vegas le 10 mai 2016 ( John GURZINSKI / AFP )

Accusé de harcèlement et d'agressions sexuelles, l'un des investisseurs les plus puissants de la Silicon Valley, Shervin Pishevar, a démissionné jeudi de son fonds d'investissement Sherpa Capital, tout en continuant à nier les accusations.

"J'ai décidé de moi-même de mettre fin à ma collaboration avec Sherpa Capital, une décision qui prend effet immédiatement", a fait savoir M. Pishevar dans un courriel à l'AFP.

Il avait annoncé la semaine dernière se mettre en congé provisoire de toutes ses responsabilités, au sein de Sherpa, qu'il co-dirigeait, et de Virgin Hyperloop One (projet de train ultra rapide).

"Malheureusement, sans surprise, les attaques infondées venant de ceux qui veulent me nuire, ainsi qu'à ma famille, (...) ont perduré même après l'annonce de mon congé", écrit l'intéressé pour expliquer sa décision de quitter définitivement le fonds.

Selon la presse, il a été brièvement arrêté par la police londonienne au printemps après une accusation de viol puis libéré sans poursuites. Depuis cet épisode, il s'estime victime d'une "campagne de calomnie" et a lancé des poursuites judiciaires.

Les accusations ont pris un nouveau tournant tout début décembre lorsque cinq femmes, ayant conservé l'anonymat, l'ont accusé dans la presse de les avoir agressées ou harcelées sexuellement dans un cadre professionnel, des faits remontant pour certains à 2013.

M. Pishevar est considéré comme l'un des investisseurs les plus puissants du secteur technologique. Il a notamment investi très tôt dans la société de réservation de voitures avec chauffeur Uber et a co-fondé Hyperloop One.

Le monde de la Silicon Valley, en particulier les investisseurs en capital-risque, est depuis plusieurs années accusé de sexisme et de fermer les yeux sur le harcèlement sexuel.

Avant même l'affaire Harvey Weinstein en octobre, au moins deux "capital-risqueurs" avaient dû quitter leurs fonctions cet été sur fond d'accusations de ce type.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Incertains en début de séance, les marchés actions européens ont repris le chemin de la hausse, soutenus par le repli de l'euro. Les investisseurs réagissent également aux informations Reuters…

Publié le 16/01/2018

La semaine boursière démarre réellement aujourd'hui, puisque Wall Street était fermée hier

Publié le 16/01/2018

EVS Broadcast Equipment annonce la nomination de Pierre De Muelenaere en tant que président du conseil d'administration...

Publié le 16/01/2018

Le Tribunal de l'Union européenne a confirmé la décision de la Commission ordonnant à la France de récupérer 1,37 milliard d'euros dans le cadre d'une aide d'État accordée à EDF. Le 16…

Publié le 16/01/2018

Un bel exercice 2017...

CONTENUS SPONSORISÉS