En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 824.33 PTS
+0.39 %
5 823.5
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 585.87
+0.29 %
DAX PTS
13 077.62
+0.17 %
Dow Jones PTS
27 677.79
+0.1 %
8 308.40
+0. %
1.109
-0.09 %

Facebook lance une application pour rémunérer les utilisateurs participant à des enquêtes

| AFP | 372 | Aucun vote sur cette news
Facebook a lancé lundi Viewpoints, une nouvelle application qui propose de rémunérer les utilisateurs acceptant de participer à des missions, des enquêtes et des études
Facebook a lancé lundi Viewpoints, une nouvelle application qui propose de rémunérer les utilisateurs acceptant de participer à des missions, des enquêtes et des études ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Facebook a lancé lundi Viewpoints, une application qui propose de rémunérer les utilisateurs acceptant de participer à des missions, des enquêtes et des études.

Pour créer un compte sur Viewpoints, l'utilisateur doit fournir un certain nombre d'informations comme son nom, son adresse e-mail, son lieu de résidence, sa date de naissance et son sexe.

L'application l'invite ensuite à participer à différents programmes, qui peuvent être des questionnaires en ligne ou des tests de produits.

Le premier programme proposé est une "enquête sur le bien-être" dont le but est, selon Facebook, de "concevoir de meilleurs produits pour limiter l'impact négatif des réseaux sociaux et d'améliorer leurs avantages".

Une fois un programme achevé, l'utilisateur reçoit des points qu'il peut accumuler pour recevoir de l'argent, transféré via PayPal.

Souvent critiqué pour l'utilisation des données personnelles de ses membres, Facebook a assuré que les informations fournies à Viewpoints seraient protégées.

"Nous ne vendrons pas les informations recueillies sur cette application à des tierces parties. Nous ne partagerons pas publiquement votre activité Viewpoints sur Facebook ou sur d'autres comptes liés sans votre permission. Et vous pouvez mettre un terme à votre participation à tout moment", a assuré le responsable produit, Erez Naveh, dans un billet de blog.

Viewpoints est réservé aux personnes de 18 ans et plus, qui résident aux Etats-Unis et possèdent un compte Facebook. Le groupe a dit vouloir lancer l'application dans d'autres pays dès l'an prochain.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Les marchés actions européens évoluent en hausse à l'approche de la mi-séance, soutenus, comme de coutume depuis septembre, par l'espoir d'un accord commercial. Donald Trump a assuré hier soir…

Publié le 06/12/2019

SMCP, Tarkett et Ipsen chutent lourdement...

Publié le 06/12/2019

Ipsen chute de 22% à 76,60 euros, pénalisé par une mauvaise nouvelle. A la suite de discussions avec la FDA, le laboratoire français a suspendu deux études évaluant palovarotène dans le…

Publié le 06/12/2019

Excès baissier ?

Publié le 06/12/2019

Lourde sanction boursière