En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 863.28 PTS
+1.06 %
5 860.0
+1.08 %
SBF 120 PTS
4 615.14
+0.93 %
DAX PTS
13 152.57
+0.75 %
Dow Jones PTS
27 959.16
+1.02 %
8 381.32
+0.88 %
1.106
-0.42 %

Facebook dit avoir supprimé 5,4 milliards de faux comptes depuis le début de l'année

| AFP | 287 | Aucun vote sur cette news
Facebook a affirmé mercredi avoir supprimé 5,4 milliards de faux comptes d'utilisateurs depuis le début de l'année, contre 2,1 milliards l'année dernière à la même période
Facebook a affirmé mercredi avoir supprimé 5,4 milliards de faux comptes d'utilisateurs depuis le début de l'année, contre 2,1 milliards l'année dernière à la même période ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Facebook a affirmé mercredi avoir supprimé 5,4 milliards de faux comptes d'utilisateurs depuis le début de l'année, contre 2,1 milliards l'année dernière à la même période.

Dans son rapport bi-annuel sur la transparence, le géant des réseaux sociaux explique avoir "amélioré ses capacités à détecter et bloquer" les créations de comptes "faux ou abusifs" au point d'empêcher des millions de tentatives tous les jours.

Rien que de janvier à mars, Facebook assure avoir supprimé 2,2 milliards de comptes, un record.

"Comme nous bloquons de plus en plus de faux comptes avant même qu'ils soient créés, nous en avons de moins en moins à désactiver, et nos interventions ont diminué depuis le premier trimestre", remarque la firme de Menlo Park.

Les suppressions de comptes sont tout de même restées à des niveaux très élevés.

Après des opérations de manipulation lors des élections américaines de 2016, principalement orchestrées depuis la Russie, Facebook et les autres plateformes sociales ont réagi avec un arsenal de mesures déployées graduellement depuis 2018 pour lutter contre les faux comptes et la désinformation, aussi bien dans les contenus partagés par les utilisateurs que dans les publicités.

Le réseau dominant multiplie aussi les efforts, notamment en matière de transparence, pour rétablir la confiance avec ses utilisateurs, en particulier vis-à-vis des gouvernements qui cherchent à exercer plus de contrôle sur ses applications et ses données.

Ce rapport indique ainsi que les autorités américaines ont formulé plus de 50.000 requêtes pour obtenir des données d'utilisateurs de Facebook de janvier à juin 2019, un chiffre en augmentation de 23% par rapport au semestre précédent.

Dans la majorité des cas, il s'agit de requêtes légales, fondées sur des décisions de justice, mais il peut aussi s'agir d'"urgences".

"Si une requête semble non justifiée ou trop large, nous nous défendons et la combattons dans les tribunaux si nécessaire. Nous ne fournissons pas de +portes dérobées+ ouvrant sur les informations des gens", insiste Facebook.

Au premier semestre, les demandes de gouvernements ont progressé de 16% à plus de 128.000 en tout, avec l'Inde et le Royaume-Uni en deuxième et troisième positions, suivis par l'Allemagne et la France.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Premier rendez-vous, le 30 mars 2020...

Publié le 06/12/2019

De solides atouts

Publié le 06/12/2019

" Nous croyons vraiment que cette technique a beaucoup de potentiel pour caractériser toutes les formes de FAME et conduira au développement d'un excellent test diagnostique"...

Publié le 06/12/2019

Jean-Paul Chapeleau va être nommé en qualité de Directeur Général Délégué en charge des Etudes Industrielles, des Achats et des Bureaux d'Etudes...

Publié le 06/12/2019

Engie a annoncé l'acquisition de Renvico auprès de Macquarie Infrastructure and Real Assets (via son fonds Macquarie European Infrastructure Fund 4) et de KKR avec ses co-investisseurs. Le montant…