5 114.15 PTS
-0.64 %
5 104.50
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 088.40
-0.67 %
DAX PTS
12 165.19
-0.31 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
-0.09 %
Nikkei PTS
19 470.41
-1.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Etats-Unis: arrestation du hacker qui avait stoppé le virus WannaCry

| AFP | 170 | Aucun vote sur cette news
Un message apparaît sur un écran d'ordinateur prévenant l'utilisateur d'une cyberattaque, le 27 juin 2017 à Geldrop, aux Pays-Ba
Un message apparaît sur un écran d'ordinateur prévenant l'utilisateur d'une cyberattaque, le 27 juin 2017 à Geldrop, aux Pays-Ba ( Rob Engelaar / ANP/AFP )

Un expert britannique en cybersécurité, considéré comme un héros pour avoir contribué à stopper le virus ransomware WannaCry, a été arrêté aux Etats-Unis où il est sous le coup d'une inculpation pour la création de logiciels destinés à attaquer les banques.

Marcus Hutchins, connu sous le nom de "Malwaretech", a été arrêté mercredi à Las Vegas où se déroulait le grand rassemblement de pirates informatiques Def Con, a indiqué le ministère américain de la Justice. L'acte d'inculpation daté du 12 juillet était jusqu'ici sous scellé.

Marcus Hutchins est accusé, avec d'autres individus, d'avoir fabriqué et distribué le logiciel Kronos, conçu pour voler des informations liées aux transactions bancaires en ligne.

Kronos a été configuré pour viser notamment les systèmes bancaires au Royaume-Uni, Canada, Allemagne, Pologne et France, selon les autorités judiciaires américaines.

Selon l'acte d'accusation, M. Hutchins distribuait ce logiciel de piratage sur l'internet clandestin ou "dark web".

Des avocats pour l'organisation de défense des droits sur internet, Electronic Frontier Foundation (EFF), basée à San Francisco, ont indiqué chercher à entrer en contact avec M. Hutchins.

"L'EFF est profondément préoccupée par l'arrestation de Marcus Hutchins, un expert en sécurité connu pour avoir stoppé le +ransomware+ WannaCry", a dit l'organisation dans un communiqué.

L'ambassade britannique à Washington a indiqué "être en contact avec les autorités locales à Las Vegas suite aux informations sur l'arrestation d'un ressortissant britannique".

Marcus Hutchins avait été salué comme un héros en mai dernier pour avoir trouvé une faille dans le code du virus "rançongiciel" WannaCry qui permettait de bloquer sa propagation.

Andrew Mabbitt, un autre expert en cybersécurité qui était avec M. Hutchins à Las Vegas, a dit ne pas croire aux accusations qui pèsent contre lui.

"Il a passé sa carrière à lutter contre les malwares, pas à les créer", a-t-il écrit sur Twitter.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/08/2017

Cela laisse 1% de hausse sur la semaine pour l'indice parisien

Publié le 18/08/2017

Aucune publication d'importance n'est attenduesource : AOF

Publié le 18/08/2017

Le 18 août 2017    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du Règlement Général de…

CONTENUS SPONSORISÉS