En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 176.51 PTS
+0.07 %
5 183.50
+0.23 %
SBF 120 PTS
4 154.57
+0.32 %
DAX PTS
11 745.35
-0.26 %
Dowjones PTS
25 798.42
+2.17 %
7 276.43
+0.00 %
1.156
-0.13 %

De Paris à Séoul, des cinémas toujours plus high-tech

| AFP | 662 | Aucun vote sur cette news
Une salle du cinéma Pathé équipée d'un écran Screen X, le 20 juillet 2018 au Parc de La Villette, à Paris
Une salle du cinéma Pathé équipée d'un écran Screen X, le 20 juillet 2018 au Parc de La Villette, à Paris ( BERTRAND GUAY / AFP/Archives )

Images sur les côtés, écran géant ou fauteuils qui bougent: de Paris à Séoul les cinémas parient de plus en plus sur la technologie pour faire des films une expérience unique, à l'heure de la concurrence grandissante des plateformes en ligne.

Au cinéma Pathé Beaugrenelle à Paris, cris, rires ou applaudissements accompagnent la projection d'"Ant-Man et la guêpe" dans la salle équipée depuis mercredi des deux technologies ScreenX et 4DX.

Les spectateurs - surtout des adolescents - peuvent voir à certains moments simultanément des images devant eux et latéralement, tandis que, comme dans un manège, les sièges bougent et vibrent pour accompagner l'action du film, le public recevant gouttes d'eau ou air chaud.

"C'était magique!", commente Gustavo Mattos, un Brésilien de 14 ans, à la sortie. "On se sent plus dans le film. Les sensations, c'est que du bonus", renchérit Benjamin Betito, 16 ans.

C'est la deuxième salle au monde, après une première à Séoul, équipée de ces deux technologies du groupe sud-coréen CJ 4DPLEX, moyennant 8 euros de supplément sur le prix du billet (trois euros pour le seul ScreenX).

Après avoir multiplié depuis mars 2017 les salles en 4DX, qui associe mouvements des sièges et effets sensoriels tels que vent, pluie, brouillard (32 salles prévues d'ici fin 2018 en France), les cinémas Pathé Gaumont se lancent maintenant dans le ScreenX, format immersif à 270 degrés, avec deux salles à Paris.

Créée en 2012, cette technologie, concurrencée notamment par le groupe belge Barco, est implantée aujourd'hui dans plus de 145 salles dans le monde, dont 86 en Corée du Sud et 44 en Chine.

- séduire les ados -

Quelques semaines plus tôt, c'est CGR, autre exploitant majeur en France, qui inaugurait à Paris une nouvelle salle "premium" ICE (Immersive Cinema Experience), alliant confort et technologie, pour des prix variant entre 8 et 15 euros.

Les nouveaux fauteuils en 4DX présentés au CinemaCom, le 28 mars 2017 à Las Vegas
Les nouveaux fauteuils en 4DX présentés au CinemaCom, le 28 mars 2017 à Las Vegas ( Bryan Steffy / Getty/AFP/Archives )

Au programme: fauteuils club inclinables, projection laser haut de gamme, son Dolby Atmos et panneaux lumineux sur les côtés pour plonger le spectateur dans une ambiance immersive avec la technologie LightVibes, inventée par Philips et adaptée par CGR à ses salles.

"Si vous n'évoluez pas technologiquement, les ados ont tendance à rester sur la tablette", explique Jocelyn Bouyssy, directeur général du groupe CGR, qui a déjà ouvert 19 salles ICE en France depuis fin 2016, et est en discussions pour en vendre à l'étranger.

"Pour que le spectacle en salles reste quelque chose d'incroyable, il faut apporter de nouvelles choses aux spectateurs, surtout aux jeunes", estime également François Bertaux, directeur des opérations de Pathé.

- tendance mondiale -

"Maintenant qu'on est passé à la projection numérique, au début des années 2010, c'est comme si on avait lâché les fauves. Il n'y a pas une semaine sans qu'il y ait une innovation technologique annoncée", explique Jean-Marie Dura, auteur en 2016 d'un rapport sur "la salle de cinéma de demain".

"C'est vraiment une tendance mondiale", principalement dans les multiplexes, emmenée par les États-Unis et l'Asie, ajoute-t-il.

Parmi les groupes lancés dans cette course à la technologie, le canadien IMAX, qui équipait fin mars 1.382 salles dans le monde avec ses écrans géants, est "clairement en tête", souligne-t-il.

Il est concurrencé notamment par l'américain Dolby, avec sa technologie Dolby Vision, exploitant une large palette de couleurs et de contrastes (150 écrans dans le monde), le sud-coréen Samsung qui a lancé une première salle LED 3D (sans projecteur) en mars à Zurich ou le français Ymagis, qui vient d'équiper un premier cinéma en Chine avec sa technologie EclairColor.

"Toutes ces innovations nous tirent de plus en plus vers un cinéma d'ingénieurs" pour des "films à grand spectacle", relève Jean-Marie Dura.

Mais, estime-t-il, elles "ne se font pas au détriment des films plus qualitatifs". "Il s'agit toujours de donner au spectateur l'envie de sortir".

slb-tu-jhw-bur/ial/shu

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

Par courrier reçu le 16 octobre 2018 par l'AMF, la société BlackRock, Inc...

Publié le 17/10/2018

Par courrier reçu le 17 octobre 2018 par l'AMF, la société Polaris Capital Management, LLP (Boston, Massachusetts, Etats-Unis), agissant pour le...

Publié le 17/10/2018

IBM a présenté des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre, mais des revenus décevants. Le géant informatique a enregistré un bénéfice net en repli de 1% à 2,7 milliards de…

Publié le 17/10/2018

D'un point de vue graphique, le titre rebondit après avoir consolidé sur la zone des 77.2 euros qui fait désormais office de support à court terme. Du côté des indicateurs techniques, le titre…

Publié le 17/10/2018

Le Crédit Agricole soutient les PME et ETI à l'international...