En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 369.87 PTS
-1.54 %
4 365.50
-1.61 %
SBF 120 PTS
3 441.41
-1.47 %
DAX PTS
10 266.95
-0.87 %
Dow Jones PTS
22 653.86
-0.12 %
8 049.31
+0. %

Cinéma: Max von Sydow, 70 ans d'une carrière sans échec

| AFP | 477 | Aucun vote sur cette news
L'acteur franco-suédois Max von Sydow au 69ème Festival de cinéma de Cannes, le 14 mai 2016
L'acteur franco-suédois Max von Sydow au 69ème Festival de cinéma de Cannes, le 14 mai 2016 ( ALBERTO PIZZOLI / AFP/Archives )

Immortalisé par sa partie d'échecs contre la Mort dans "Le septième sceau" d'Ingmar Bergman, Max von Sydow, décédé à 90 ans, a promené pendant près de 70 ans sa silhouette filiforme devant les caméras des plus grands metteurs en scène.

Carcasse de près de deux mètres, yeux bleus perçants, timbre de voix rauque: des atouts utilisés pratiquement sans temps morts entre 1949 et 2018 sur les plateaux de cinéma.

A Hollywood, Von Sydow, qui a pris la nationalité française en 2002, a notamment habité "L'Exorciste" en 1973 et a été choisi par Steven Spielberg et Martin Scorsese pour leurs blockbusters "Minority Report" (2002) et "Shutter Island" (2010) aux côtés respectivement de Tom Cruise et Leonardo DiCaprio. En 2015, il est encore à l'affiche d'une grosse production, avec "Star Wars, épisode VII, le réveil de la force".

Étrangement, il n'a jamais récolté de distinction majeure. Il n'a eu les honneurs que de deux nominations par l'Académie des Oscars pour son rôle dans "Pelle le conquérant" (1987), du Danois Bille August et pour son second rôle dans le film du Britannique Stephen Daldry, "Extrêmement près et incroyablement fort" (2011).

Comment expliquer ce manque de reconnaissance? "Les acteurs qui ont obtenu un certain succès se voient toujours proposer le même genre de rôles, et j'en ai moi-même souffert" déclarait l'acteur dans le quotidien suédois Aftonbladet au moment de la sortie de ce dernier film.

L'acteur franco-suédois Max von Sydow et son épouse Catherine Brelet au 69ème Festival de cinéma de Cannes, le 14 mars 2016
L'acteur franco-suédois Max von Sydow et son épouse Catherine Brelet au 69ème Festival de cinéma de Cannes, le 14 mars 2016 ( ALBERTO PIZZOLI / AFP/Archives )

Max von Sydow est né le 10 avril 1929 à Lund, dans le sud de la Suède, d'un père, Carl Wilhelm, professeur d'ethnologie et d'une mère, Greta, institutrice. Après ses études secondaires, il s'inscrit à l'Ecole royale d'art dramatique de Stockholm.

Le réalisateur suédois Ingmar Bergman jette son dévolu sur lui dans les années 1950 et lui fait jouer les plus grands rôles sur les planches du Théâtre de Malmö, dans "Peer Gynt", "Le Misanthrope" ou "Faust".

Du cérébral à "Conan le Barbare"

En 1957, Von Sydow incarne le Chevalier dans "Le septième sceau". Bergman l'emploiera dans douze autres de ses films, parmi lesquels "Les fraises sauvages" (1957), "Le visage" (1958) ou "Le lien" (1971). Le plus souvent, l'acteur se fait l'interprète de l'angoisse existentielle.

En 1960, Max von Sydow revient au Théâtre royal de Stockholm dont il fera partie de la troupe jusqu'en 1972.

A ce moment là, sa carrière hollywoodienne est déjà sur les rails: il incarne Jésus dans "La plus grande histoire jamais contée" (1965) au côté notamment de Charlton Heston, et joue dans "Hawaï" (1966) avec Julie Andrews. En 1986, c'est Woody Allen qui lui offre un rôle dans "Hannah et ses soeurs".

L'acteur franco-suédois Max von Sydow au 69ème Festival de Cannes, le 14 mai 2016
L'acteur franco-suédois Max von Sydow au 69ème Festival de Cannes, le 14 mai 2016 ( ALBERTO PIZZOLI / AFP/Archives )

John Huston, Sydney Pollack, Bertrand Tavernier, David Lynch, Andrei Konchalovsky, Wim Wenders ou encore Ridley Scott ont également fait appel à ses talents, exploités y compris dans des films moins cérébraux, comme "Flash Gordon" (1980), "Conan le Barbare" (1982) ou "Judge Dredd" (1995).

En 1997, Max von Sydow qui est père de deux garçons d'un premier mariage avec l'actrice suédoise Christina Olin, a épousé en secondes noces la réalisatrice française de documentaires Catherine Brelet.

"Je veux vivre en France. Et je veux mourir en France", affirmait l'acteur, alors que le couple s'était installé dans ce pays. Max von Sydow y a été élevé au rang de Commandeur des Arts et des Lettres en 2005 et fait Chevalier de la Légion d'honneur en 2011.

C'est son épouse qui a annoncé lundi son décès dans un communiqué: "c’est le cœur brisé et avec une infinie tristesse que nous avons l'extrême douleur de vous annoncer le départ de Max von Sydow le 8 mars 2020".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/04/2020

We.Connect a annoncé qu'afin de faire face à la crise sanitaire, la société a été contrainte de reporter la date de publication des résultats annuels 2019, initialement prévue le 14 avril au…

Publié le 08/04/2020

Le produit intérieur brut (PIB) français a chuté d’environ 6% au premier trimestre 2020, selon les estimations de la Banque de France. L’économie française pâtit de la pandémie de Covid-19…

Publié le 08/04/2020

A contre-courant, Eutelsat s'adjuge 2,2% à 9,5 euros à l'ouverture du marché parisien, bien aidé par une note de Citi...

Publié le 08/04/2020

Mainstay Medical International veut quitter la Bourse de Paris! Et annonce aujourd'hui des projets stratégiques en ce sens, "visant à maximiser la...

Publié le 08/04/2020

Novacyt annonce que, dans le cadre de l'annonce par le gouvernement britannique d'un nouveau plan en cinq piliers visant à accroître le taux de...