En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 511.05
-0.18 %
7 713.49
+0.31 %
1.125
-0.08 %

Après Christchurch, Facebook promet des restrictions pour sa plateforme Live

| AFP | 225 | Aucun vote sur cette news
Facebook promet des mesures pour limiter l'usage de sa plateforme Live, dont s'est servi le tueur raciste de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, pour diffuser en direct le meurtre de 50 personnes dans des mosquées
Facebook promet des mesures pour limiter l'usage de sa plateforme Live, dont s'est servi le tueur raciste de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, pour diffuser en direct le meurtre de 50 personnes dans des mosquées ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Facebook a promis vendredi des mesures pour limiter l'usage de sa plateforme Live, dont s'est servi le tueur raciste de Christchurch en Nouvelle-Zélande pour diffuser en direct le meurtre de 50 personnes dans des mosquées.

"Dans le sillage de cet attentat terroriste, nous prenons trois mesures: renforcer les règles pour utiliser Facebook Live, renforcer notre lutte contre la haine sur nos réseaux et soutenir les Néo-Zélandais", a écrit la numéro deux de Facebook Sheryl Sandberg, dans un billet diffusé sur le blog d'Instagram, filiale de Facebook.

Précisément, Facebook pourrait empêcher l'usage de Facebook Live pour les utilisateurs qui auraient déjà enfreint les règles d'utilisation, explique Mme Sandberg.

Le groupe veut aussi mettre au point une technologie plus efficace "pour identifier rapidement les versions modifiées (par montage) de vidéos violentes et empêcher les gens de les re-partager", a-t-elle indiqué, car c'est via des montages de la vidéo originale que se sont propagées les images de Christchurch, ce qui les a rendues difficilement détectables par les systèmes de Facebook.

Image tirée de la vidéo diffusée sur Facebook Live de la tuerie dans une mosquée de Christchurch, le 15 mars 2019 en Nouvelle- Zélande
Image tirée de la vidéo diffusée sur Facebook Live de la tuerie dans une mosquée de Christchurch, le 15 mars 2019 en Nouvelle- Zélande ( Handout / HANDOUT/AFP/Archives )

Le 15 mars, Brendon Tarrant un suprémaciste blanc revendiqué a fait 50 morts dans deux mosquées de Christchurch.

Facebook avait été très critiqué après la tuerie, accusé d'avoir tardé à supprimer la vidéo, d'autant que de nombreuses images s'étaient déjà rapidement propagées sur internet.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2019

Communiqué de Presse Amundi - Déclaration de transactions sur actions propres Période du 15 au 18 avril 2019       Paris, le 19 avril 2019       Conformément à la…

Publié le 19/04/2019

Crédit Agricole Assurances annonce aujourd'hui la publication de son rapport sur la solvabilité et la situation financière. Depuis l'entrée en vigueur de Solvabilité 2 au…

Publié le 19/04/2019

Les six plus grandes banques américaines ont affiché des bénéfices supérieurs aux attentes des analystes pour le premier trimestre. En revanche les revenus sont ressortis inférieurs au consensus…

Publié le 18/04/2019

Le dividende sera détaché de l'action le 14 mai...

Publié le 18/04/2019

Groupe ADP vient d'inaugurer, le bâtiment de jonction de l'aéroport Paris-Orly, ORLY 3, en présence du Premier ministre Edouard Philippe, de la...