5 528.56 PTS
-0.12 %
5 528.5
-0.09 %
SBF 120 PTS
4 420.52
-0.17 %
DAX PTS
13 553.44
-0.05 %
Dowjones PTS
26 210.81
-0.01 %
6 963.46
+0.00 %
Nikkei PTS
23 940.78
-0.76 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Virbac : la glissade se poursuit, Jefferies n'est plus à l'achat

| Boursier | 333 | 5 par 1 internautes

Planchers annuels enfoncés

Virbac : la glissade se poursuit, Jefferies n'est plus à l'achat

Après avoir concédé près de 30% depuis le début de l'année, Virbac recule encore de 1,2% à 117,50 euros ce lundi, sur un niveau inédit depuis le printemps 2012. A l'origine de ce nouvel accès de faiblesse, on mentionnera le changement d'opinion d'un broker : Jefferies a en effet abaissé à "conserver" sa recommandation sur le laboratoire vétérinaire, désormais valorisé 130 euros l'action contre 170 euros auparavant. Cette décision fait écho à la récente publication des ventes du troisième trimestr du groupe de Carros, ressorties à 192,7 ME, en retrait de 10,9% (-9,4% à taux de change constants) en rythme annuel sous l'effet de la poursuite des déstockages des distributeurs de Sentinel aux Etats-Unis. Suite à cette contre-performance, le broker ajuste ses prévisions pour tenir compte du redémarrage poussif de la filiale américaine de Virbac. "Nous prévoyons une réintroduction de produits plus lente que prévu et adoptons une vision plus prudente sur la structure financière du fait de l'exposition devise", argumente Jefferies dans sa note.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2018

Des explications...

Publié le 24/01/2018

Le champ est opéré par Chevron. Le montant de l'investissement n'a pas été communiqué...

Publié le 24/01/2018

United Technologies a vu son bénéfice net chuter au quatrième trimestre, pour passer de plus d'un milliard de dollars à 397 millions, soit de 1,25 à 0,50 dollar par action. Hors éléments…

Publié le 24/01/2018

Le rendement élevé du coupon servi par la société ne suffit pas à rassurer les investisseurs...

Publié le 24/01/2018

Initiation de couverture à l'achat

CONTENUS SPONSORISÉS