En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
-
5 467.50
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 386.46
-
DAX PTS
12 374.66
-
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.00 %
1.176
-0.02 %

Vallourec à pleins tubes

| Boursier | 220 | 4 par 1 internautes

Vallourec flambe désormais de près de 10% sur le marché parisien, de retour à 5,74 euros dans un volume représentant 2,4% du capital négocié ! Le...

Vallourec à pleins tubes
Credits Vallourec

Vallourec flambe désormais de près de 11% sur le marché parisien, de retour à 5,79 euros dans un volume représentant 3,3% du capital négocié. Le sursaut est donc puissant, alors que la valeur avait très mollement réagi aux derniers résultats financiers trimestriels en fin de semaine dernière, la séance de vendredi s'étant finalement soldée par un repli de 2,4% à 5,23 euros, après un pic 'intraday' de 5,60 euros.

Au cours du premier trimestre 2018, Vallourec a enregistré un chiffre d'affaires de 862 ME, en hausse de 10,1%. A taux de change constants, le chiffre d'affaires a progressé de 22,1%, avec un effet volume positif de 8,4% principalement lié aux activités Pétrole et Gaz aux États-Unis. Pour sa part, l'effet prix/mix est positif de 13,7% grâce à des prix plus élevés sur les marchés Pétrole et Gaz et Pétrochimie aux États-Unis et sur le marché Industrie en Europe.

Le résultat brut d'exploitation du T1 2018 s'est établi à -5 ME, soit une amélioration de 16 ME par rapport au T1 2017. Le résultat d'exploitation est ressorti en pertes à hauteur de 130 ME, contre une perte de 111 ME au T1 2017. Ce montant intégrait 13 ME de dépréciations d'actifs et 33 ME de charges de cession d'actifs, restructuration et autres... La perte nette ressortait à 170 ME, à comparer à une perte de 126 ME au T1 2017.

Vallourec confirmait par ailleurs ses perspectives positives pour l'année, avec un résultat brut d'exploitation du second semestre 2018 anticipé en forte progression par rapport à celui du premier semestre.

Les gains du jour sont également attribuables à un avis positif de la firme UBS, qui vient de confirmer son conseil acheteur avec un objectif de 7 euros sur le dossier, dans un environnement pétrolier redevenu porteur.

Sur le Nymex américain, par ailleurs, le baril de brut pour juillet ne faiblit pas vraiment, en hausse de 0,5% ce lundi à 71,7$, toujours proche de ses sommets de trois ans et demi.

Pour finir, les rachats de ventes à découvert expliquent peut-être en partie l'ampleur du rebond du titre Vallourec ce jour. Uniquement depuis hier, l'AMF a encore relayé... six déclarations de 'positions courtes nettes' à la vente sur la valeur.

AQR Capital Management a déclaré une position courte nette représentant... 3,23% du capital de Vallourec en date du 18 mai. De son côté, Bluemountain Capital Management 'shortait' 0,49% du capital de Vallourec au 17 mai (contre 0,50% au 14 mai). Marshall Wace a déclaré pour sa part une position courte de 1,97% du capital au 18 mai, contre 1,83% au 16 mai.

Worldquant vendait à découvert 0,53% du capital à cette même date, alors que Kairos Investment Management 'shortait' 2,72% du capital (contre 3,45% au 16 mai).

Pour finir, toujours au 18 mai, PDT Partners affichait une position courte de 0,76% du capital sur Vallourec (contre 0,57% au 17 mai).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

La trésorerie nette de dettes financières se monte à 10,7 ME (9,7 ME au début de l'exercice)...

Publié le 26/09/2018

L'horizon reste dégagé chez Orpea pour les prochaines années...

Publié le 26/09/2018

Au 30 juin 2018, l'Actif Net Réévalué (ANR) d'Altur Investissement s'élevait à 36,46 ME, soit 8,75 euros par action...

Publié le 26/09/2018

Pernod Ricard indique appliquer depuis le 1er juillet 2018 la méthode rétrospective complète au titre de la transition vers la nouvelle norme IFRS 15...

Publié le 26/09/2018

Rothschild & Co a une approche plus prudente pour le 2e semestre en raison d'incertitudes sur les marchés financiers...