En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 429.20 PTS
-
5 435.50
+0.56 %
SBF 120 PTS
4 346.62
-
DAX PTS
12 540.73
-
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.13 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Une valorisation à la casse pour Renault ?

| Boursier | 873 | 4.50 par 2 internautes

Le titre est le plus éloigné des objectifs des analystes des 90 dossiers les plus suivis de la Bourse de Paris...

Une valorisation à la casse pour Renault ?
Credits Reuters

Après sa chute de plus de 10% en trois mois, Renault est le dossier qui affiche le meilleur potentiel de hausse parmi les 90 sociétés les plus suivies de la cote parisienne. Le constructeur cote autour de 76,50 euros alors que le moyenne des attentes des analystes (22 recommandations datant de moins d'un mois) s'établit à 98,41 euros, soit un potentiel de 28,6% environ. Les objectifs de cours vont de 75 euros chez Morgan Stanley, le plus pessimiste des bureaux d'études de la place, à 150 euros chez Kepler Cheuvreux, le plus optimiste. L'analyste dont les recommandations sont les plus fiables sur le dossier depuis un an, Hans-Peter Wodniok d'AlphaValue, recommande d'accumuler le titre, qu'il valorise 86,90 euros. L'analyste qui occupe la première place sectorielle actuelle pour ses avis sur l'automobile, Jean-Louis Sempé d'Invest Securities, préconise lui d'acheter le titre en visant 117 euros. Comment expliquer un tel décalage entre perception du marché et celle des analystes ? Pour Gaëtan Toutlemonde, chez Deutsche Bank, la correction est excessive et la valorisation trop faible. S'il concède que les résultats semestriels étaient décevants au niveau de la marge automobile, il replace le dossier dans son contexte. "Si on le place en perspective, le cours actuel de l'action et à son niveau d'il y a deux ans, alors, dans le même temps, que le résultat opérationnel a presque doublé, ce qui met en lumière l'importante dévalorisation", souligne-t-il.

Le dossier parisien qui est à l'inverse le plus surcoté serait Groupe ADP, dont l'objectif moyen de 131 euros se situe 10% sous le cours actuel de 145,80 euros. Les objectifs des analystes vont de 90 euros chez RBC Capital à 178 euros chez Insight Investment, qui est d'ailleurs le bureau d'études qui a les meilleures recommandations sur le dossier depuis un an, à égalité avec Natixis. Le meilleur analyste du secteur, Vittorio Carelli de Santander, recommande de conserver les positions en visant 133,50 euros. ADP bénéficie d'une prime spéculative liée à la présence de Vinci à son capital et aux rumeurs de cession par l'Etat du bloc de contrôle.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/07/2018

GAUMONT       Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions du capital social prévues par l'article L. 233-8-II du code de…

Publié le 13/07/2018

L'ANR de liquidation dilué grimpe à 2,2 euros (1,49 euro au 31 mars 2017)...

Publié le 13/07/2018

  Aujourd'hui, la Cour d'appel d'Amsterdam a déclaré contraignant l'accord de transaction Fortis conclu entre Ageas, Stichting FORsettlement et les…

Publié le 13/07/2018

Officiis Properties rappelle avoir cédé l'immeuble Salengro le 19 décembre 2017...

Publié le 13/07/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement       SICAF au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…