5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Umanis : un ton plus haut

| Boursier | 165 | 4 par 1 internautes

Umanis monte de 0,6% ce mardi à 9,20 euros, après avoir réalisé au 2ème trimestre 2017 un chiffre d'affaires consolidé de 45,8 ME, en progression de...

Umanis : un ton plus haut
Credits Reuters

Umanis monte de 0,6% ce mardi à 9,20 euros, après avoir réalisé au 2ème trimestre 2017 un chiffre d'affaires consolidé de 45,8 ME, en progression de +17% par rapport au 2ème trimestre 2016, mais de -3,1% en données pro forma.
Sur l'ensemble du 1er semestre de l'exercice 2017, le chiffre d'affaires consolidé d'Umanis s'est établi à 95,7 ME, en progression de +23,4%, et +2% en données pro forma.
A l'issue du 1er semestre 2017, Umanis a pris la décision de stopper l'activité d'achat et revente de matériel informatique de la société Umanis Computer. Cette société, héritée d'une acquisition, ne constituait plus une activité stratégique, notamment au regard du faible niveau d'activité et de marge qu'elle réalisait.

"L'augmentation mécanique du poids de l'activité ESN et la dynamique sur cette activité nous amène à réviser la MOP normative de notre DCF à 8,5%, contre 7,8% précédemment" commente Portzamparc qui précise : "Après actualisation de notre scénario, des paramètres et détachement du dividende, notre objectif passe de 10,6 à 10,8 euros avec une recommandation réhaussée de 'Renforcer' à 'Acheter'".

Acquisition ciblée

Umanis a annoncé également l'acquisition de 100% du capital de la société Primlog. Créé en 2002, Primlog intervient à travers des prestations de conseil, d'assistance à maîtrise d'ouvrage, et d'intégration de systèmes métiers à destination des Directions métiers ou Directions des systèmes d'information exclusivement à destination des acteurs du secteur de l'assurance, caisses de retraite, mutuelles, organismes de prévoyance...
Fort de 70 collaborateurs, Primlog a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires rentable d'environ 7 ME en croissance de plus de 10%.

Objectifs confirmés

Hors nouvelle opération de croissance externe d'ici la fin de l'exercice, Umanis confirme viser un chiffre d'affaires annuel de 195 ME, en tenant compte de l'arrêt de l'activité la société Umanis Computer et de la consolidation, au 1er juillet, de la société Primlog.

Sur le plan de la rentabilité, compte tenu du bon déroulement des opérations au 1er semestre, Umanis relève son objectif initial et prévoit désormais de dépasser son objectif d'un résultat opérationnel de 13 ME, soit une marge opérationnelle supérieure à 6,7%, auquel viendra s'ajouter la contribution au résultat de Primlog.
Parallèlement, le groupe poursuit activement l'étude de dossiers de croissance externe pour renforcer ses expertises en matière de Big Data et de Transformation digitale...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

La procédure de désintéressement s'est close le 14 décembre

Publié le 15/12/2017

Avec la nomination de Marie-Christine Levet le Conseil d'administration de SoLocal Group "marque la volonté d'accélérer le développement de SoLocal Group sur le digital"...

Publié le 15/12/2017

La société française de reciblage publicitaire Criteo a plongé de 27% en trois séances sur le Nasdaq. La société est plombé par la nouvelle politique anti-cookies d'Apple.

Publié le 15/12/2017

Le Conseil d'administration de Fnac Darty est présidé par Jacques Veyrat...

CONTENUS SPONSORISÉS