En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 415.31 PTS
-0.59 %
5 423.50
-0.44 %
SBF 120 PTS
4 338.70
-0.46 %
DAX PTS
12 692.54
-0.57 %
Dowjones PTS
25 136.07
-0.25 %
7 384.00
-0.08 %
Nikkei PTS
22 764.68
-0.13 %

Ubisoft vaut 65,60 euros par action, seul ou accompagné, selon Berenberg

| Boursier | 351 | 4 par 1 internautes

L'analyste reste acheteur...

Ubisoft vaut 65,60 euros par action, seul ou accompagné, selon Berenberg
Credits Ubisoft

Les objectifs de cours sont en train de dépasser le cap des 65 euros, pour les plus élevés, sur le dossier Ubisoft. Après Exane BNP Paribas mi-septembre (objectif relevé à 69 euros), c'est Berenberg qui a porté le sien de 55,50 à 65,60 euros ce matin. "Je ne souscris pas à la théorie selon laquelle l'action Ubisoft embarque une prime de rachat élevée", explique l'analyste Robert Berg, qui recommande à ses clients d'acheter le titre. Il juge à l'inverse que la hausse de près de 70% de l'action cette année s'appuie sur les solides fondamentaux de l'entreprise et sur la revalorisation générale du secteur des jeux vidéo. Le spécialiste n'exclut pas une prise de contrôle par Vivendi, même si ce n'est pas son hypothèse favorite. En fin de mois ou début novembre, le groupe de Vincent Bolloré va franchir le cap des 30% de droits de vote par le truchement du droit de vote double, ce qui va le forcer à agir et créera donc quelques remous avant la date-butoir. Le franchissement des 30% est synonyme d'OPA obligatoire. Mais Vivendi pourrait aussi vendre quelques titres pour se maintenir sous les 30%, voire passer des titres au porteur, ce qui leur ferait perdre leurs droits de vote double. L'actionnaire pourrait aussi céder ses actions, avec une copieuse plus-value, mais sa stratégie de développement dans les jeux vidéo subirait un sérieux revers.

Quelle que soit l'option choisie, Berenberg a confiance : il croit fermement au potentiel de la société en bourse.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough, près de Londres, Airbus annonce avoir engrangé 431 commandes d’avions et engagements. Le groupe aéronautique européen a recensé 93…

Publié le 19/07/2018

Les autorités européennes de la concurrence vont ouvrir une enquête approfondie sur l'offre de Thales sur le spécialiste de la sécurité numérique Gemalto, selon les informations de Reuters. La…

Publié le 19/07/2018

Avec 528 nouvelles commandes et engagements.

Publié le 19/07/2018

La CE entendrait ouvrir une enquête approfondie sur l'offre d'acquisition de Thales sur Gemalto pour 4,8 milliards d'euros

Publié le 19/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough (jour 4), Airbus a fait part d’une commande additionnelle de 34 avions A330-900neo de la part de la compagnie aérienne malaisienne AirAsia. Au…