En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.86 PTS
-0.36 %
5 415.50
-0.25 %
SBF 120 PTS
4 337.68
-0.21 %
DAX PTS
12 580.92
+0.32 %
Dowjones PTS
25 038.80
+0.08 %
7 380.21
+0.06 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Ubisoft : un ton plus bas

| Boursier | 228 | Aucun vote sur cette news

La spéculation se dégonfle

Ubisoft : un ton plus bas
Credits Reuters

Le reflux de la spéculation se poursuit autour d'Ubisoft. Après deux séances dans le rouge, le titre recule encore de 1,1% à 65,62 euros ce vendredi, pénalisé par la déclaration d'intention de Vivendi. Le groupe de médias, qui détient officiellement 26,63% du capital de l'éditeur de jeux vidéo, joue l'apaisement avec la famille Guillemot en indiquant qu'il n'a pas l'intention de lancer d'OPA sur Ubisoft dans les six prochains mois, tout en jugeant toujours le secteur stratégique. En conséquence, il n'a pas l'intention de franchir le seuil de 30% par l'effet du doublement de ses droits de vote au 23 novembre. Prenant acte de l'opposition manifestée par la direction d'Ubisoft, Vivendi n'a pas non plus l'intention de demander de représentant au conseil d'administration. Pour Natixis, la perspective d'une OPA de Vivendi sur Ubisoft paraît toujours peu probable, même au-delà de six mois, compte tenu de la valorisation actuelle de l'éditeur (capitalisation de 7,55 MdsE).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

"Immersion en pleine nature"...

Publié le 16/07/2018

Activité toujours en berne

Publié le 16/07/2018

Belle histoire...

Publié le 16/07/2018

Blockchain Game Summit...

Publié le 16/07/2018

  Information relative au nombre d'actions et de droits de vote prévue par l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés…