5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ubisoft bondit après un très bon premier trimestre

| Boursier | 670 | 4 par 1 internautes

Ubisoft bondit de 5,2% à 51,1 euros à l'ouverture du marché parisien, porté par un début d'exercice nettement supérieur aux attentes...

Ubisoft bondit après un très bon premier trimestre
Credits Ubisoft

Ubisoft bondit de 5,2% à 51,1 euros à l'ouverture du marché parisien, porté par un début d'exercice nettement supérieur aux attentes. L'éditeur de jeux-vidéo a réalisé sur les trois premiers mois de son exercice 2017-2018 un chiffre d'affaires de 202,1 ME, en hausse de 45,2% et de 45,7% à taux de change constants par rapport. Le groupe a logiquement confirmé ses objectifs annuels, soit un chiffre d'affaires d'environ 1,7 MdE et un résultat opérationnel non-IFRS d'environ 270 ME.

Cette bonne publication illustre à nouveau le changement de business model des leaders du jeu vidéo vers un modèle à revenus plus récurrents contre un modèle passé basé principalement sur les hits, note Louis Capital Markets Midcap Partners. Les perspectives pour la suite de l'exercice restent très fortes avec une poursuite de la vague de fond online et ses effets bénéfiques pour le groupe ainsi qu'un catalogue prometteur pour la fin de l'année (avec notamment le prochain Assassin's Creed). Malgré ces perspectives très favorables, le groupe se traite toujours sur des niveaux de valorisation similaires à ceux de ses deux principaux pairs, Activision et Electronic Arts, souligne le broker, qui demeure acheteur du dossier (hors aspect spéculatif, la prime Vivendi ne semblant clairement pas reflétée dans le cours de bourse actuel...) L'objectif est confirmé à 60 euros.

Pour Gilbert Dupont, Ubisoft ne rate pas son dernier rendez-vous avant l'AG du 22 septembre, confortant le bien-fondé de sa stratégie, ce qui devrait être apprécié par le marché (Vincent Bolloré avait à l'époque profité d'un faux pas du management d'Havas pour faire son entrée au conseil d'administration). Si le broker salue et reste confiant dans la stratégie d'engagement du joueur, il se montre en revanche plus prudent quant à l'évolution future, un succès tel que R6 étant difficile à réitérer, les jeux multi suivants For Honor, Steep n'ayant pas réussi à le faire sur des volumes similaires et les jeux du pipeline The Crew 2 (en 2017/18) et Skull & Bones (2018/19) ayant un potentiel qui semble encore à prouver alors que AC et FarCry restent encore orientés sur leur expérience solo. L'analyste est à "alléger" sur le dossier avec un cours cible de 45 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS