En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.45 PTS
-
4 892.0
-
SBF 120 PTS
3 901.62
-
DAX PTS
10 929.43
-
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.89 %
1.137
-0.03 %

Thales : sous pression

| Boursier | 404 | Aucun vote sur cette news

Le troisième trimestre de Thales est ressorti moins favorable que prévu, avec un chiffre d'affaires inférieur aux attentes...

Thales : sous pression
Credits Etienne de Malglaive © THALES

Le troisième trimestre de Thales est ressorti moins favorable que prévu, avec un chiffre d'affaires inférieur aux attentes. Une question de phasage, selon le management, qui a confirmé ses prévisions annuelles et ses objectifs de moyen terme. Cependant, le titre recule encore de plus de 3% ce mardi, de retour sur les 90 euros, alors que JPMorgan a dégradé le dossier de "surpondérer" à "neutre" en abaissant son cours cible de 115 à 103 euros.

Le chiffre d'affaires du groupe au troisième trimestre a atteint 3,1 milliards d'euros, en baisse de 2,9% en données publiées et de -1,6% en organique. Si la division transports, la plus petite, a progressé, l'aérospatial et la défense ont reculé. Les entrées de commandes de la période ont chuté de -40%, pour atteindre 2,86 MdsE.
Sur les 9 premiers mois de l'exercice, le chiffre d'affaires s'établit à 10,34 MdsE, en progression de 3% en données publiées et de 3,5% en données organiques. Les entrées de commandes se sont contractées de -13% en données organiques pour atteindre 8,83 MdsE. Le consensus fourni par la société elle-même atteignait 3,307 MdsE pour le chiffre d'affaires trimestriel (13 analystes) et 3,11 MdsE pour les entrées de commandes (6 analystes seulement).

Question de "Phasage"

Le recul des prises de commandes n'est pas vraiment étonnant, car la base de comparaison avait été gonflée par la commande indienne de "Rafale" en 2016. "Nous confirmons tous nos objectifs annuels, la légère baisse du chiffre d'affaires au troisième trimestre étant uniquement due à des effets de phasage", a expliqué du groupe le PDG Patrice Caine, qui assure que le déroulement des 9 premiers mois de l'année "est en ligne avec les attentes".

Thales mise sur 14 MdsE d'entrées de commandes sur l'année et sur une croissance organique du chiffre d'affaires de l'ordre de 5% par rapport à 2016. L'Ebit devrait ressortir entre 1,48 et 1,5 MdE sur la base du périmètre et des taux de change de février dernier, soit une hausse de 9 à 11% par rapport à 2016. Enfin, le groupe confirme ses objectifs à moyen terme : une croissance organique de son chiffre d'affaires de l'ordre de 5% en moyenne sur la période 2016-2018, et un taux de marge d'EBIT de 9,5 à 10% en 2017/2018.

En marge de la confirmation des objectifs, Thales a publié l'impact sur ses comptes semestriels de la norme IFRS 15. Les résultats sont légèrement inférieurs à ceux qui avaient été publiés, mais le groupe assure que cela n'est pas représentatif des effets sur les périodes postérieures.
L'objectif de cours moyen des brokers tourne à 100 euros sur la place parisienne...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Cette facilité modifie et proroge l'ouverture de crédit syndiqué signée par le groupe Nexans en 2015...

Publié le 12/12/2018

Dominico de Carvalho est nommé représentant permanent de la société Aviva France...

Publié le 12/12/2018

Les économies d'énergies réalisées par Gazonor au travers de ces nouveaux moteurs vont contribuer à l'amélioration de la rentabilité

Publié le 12/12/2018

L'assemblée générale ordinaire des actionnaires de Maurel & Prom, réunie sur 2e convocation, s'est tenue le 12 décembre (9h30) au Cercle National des...

Publié le 12/12/2018

  Paris, le 12 décembre 2018 N° 17-18   Compte rendu des Assemblées Générales  du mercredi 12 décembre 2018             Établissements Maurel &…