5 401.30 PTS
+0.40 %
5 401.50
+0.51 %
SBF 120 PTS
4 300.92
+0.44 %
DAX PTS
13 094.28
+0.66 %
Dowjones PTS
23 563.58
+0.16 %
6 393.73
+0.12 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Sur Danone, Corvex aura du mal à jouer les activistes

| Boursier | 272 | Aucun vote sur cette news

La Deutsche Bank pense que le dossier est peu propice à un actionnariat activiste. Et explique pourquoi...

Sur Danone, Corvex aura du mal à jouer les activistes
Credits Danone

Corvex est-il réellement un actionnaire "activiste" comme les rumeurs le laissent entendre depuis que son arrivée à hauteur de 0,8% du capital de Danone a été éventée ? Gerry Gallagher, qui suit le dossier pour la Deutsche Bank, en doute encore à ce stade. Certes, le nouvel actionnaire a insisté sur le fait que le titre est sous-valorisé, mais quel investisseur se positionnerait si ce n'était pas le cas ? Corvex pourrait se laisser porter plutôt que de tenter d'infléchir les décisions. Bloomberg a d'ailleurs laissé entendre qu'il n'avait pas l'intention de s'immiscer dans la gestion. "Ça pourrait changer, évidemment", explique Gallagher, mais Danone est avant tout une histoire de croissance des ventes alors que la marge est déjà élevée. Un fonds activiste n'a pas de levier sur la hausse des revenus (a contrario, il peut faire pression sur une entreprise pour que ses bénéfices progressent, mais ce n'est pas le propos avec Danone). A ce stade, l'investissement (400 millions de dollars environ) n'est pas encore officialisé, mais l'analyste "trouve que l'information est bien sourcée, à l'inverse par exemple de la rumeur de rachat propagée par le New York Post".

Cette prise de position de Corvex ne fera en tout cas pas changer d'avis le bureau d'études, qui s'en tient à une recommandation à la vente pour une valorisation de 60 euros l'action (vs. 67,59 euros ce jour en séance). Un avis qui a porté ses fruits puisque depuis que l'analyste est passé vendeur le 9 septembre 2016, l'action a fait -11% par rapport au CAC40 et -7% par rapport au STOXX 600 Europe. Gallagher recommande à ses clients de profiter des sursauts du titre comme celui qui a dominé le début de semaine pour en sortir.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

Dont un en France et six dans des associations caritatives françaises

Publié le 24/11/2017

Oddo BHF et Natixis étudient un rapprochement de leurs activités de courtages actions dans la perspective de la mise en place en 2018 de la directive européenne Mifid II, révèle Reuters…

Publié le 24/11/2017

Dans la tourmente, Teva tranche dans le vif. Le numéro un mondial des génériques envisagerait de supprimer de 20 à 25% de ses 6 860 salariés en Israël ainsi que plus de 10% de ses 10 000…

Publié le 24/11/2017

Les discussions entre les deux groupes sont compliquées...

Publié le 24/11/2017

La société anonyme de droit luxembourgeois Vesalius Biocapital, agissant pour le compte des fonds Vesalius Biocapital Holdings SA et Vesalius...

CONTENUS SPONSORISÉS