En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 490.58 PTS
+0.72 %
5 472.00
+0.59 %
SBF 120 PTS
4 389.63
+0.54 %
DAX PTS
12 388.81
+0.51 %
Dowjones PTS
26 710.63
+0.20 %
7 548.85
-0.27 %
1.175
-0.22 %

STMicroelectronics : toujours plus haut !

| Boursier | 265 | Aucun vote sur cette news

STMicroelectronics monte encore de 0,5% ce vendredi à 16,87 euros, alors que le spécialiste des semi-conducteurs évolue toujours sur des niveaux...

STMicroelectronics : toujours plus haut !
Credits Reuters

STMicroelectronics monte encore de 0,5% ce vendredi à 16,87 euros, alors que le spécialiste des semi-conducteurs évolue toujours sur des niveaux oubliés depuis 2004 en bourse de Paris ! L'action du groupe franco-italien reste portée par son retour au sein de l'indice phare de la place parisienne près de quatre ans après l'avoir quitté, ainsi que par une recovery de ses comptes... Très en retard sur le titre, Morgan Stanley a ajusté ce vendredi son cours cible de 11 à... 11,7 euros.

STMicroelectronics avait dévoilé cet été des comptes conformes à ses objectifs au second trimestre, tout en guidant sur une hausse de la rentabilité pour le trimestre en cours... Le redressement de l'entreprise est ainsi entré dans sa dernière ligne droite. Liberum, qui recommande à ses clients d'acheter le titre en visant 18 euros, soulignait à cette occasion que les prévisions du troisième trimestre sont supérieures à ce qui était attendu. L'analyste estime aussi que la dynamique positive de la société va se poursuivre en 2018...

Le groupe franco-italien a dégagé sur le second trimestre un chiffre d'affaires net de 1,92 milliard de dollars (+5,6% en séquentiel), ainsi qu'une marge brute de 38,3%. Le résultat d'exploitation atteint 178 millions de dollars, et le bénéfice net 151 M$. La trésorerie nette générée par les opérations d'exploitation est en vive progression puisqu'elle atteint 369 M$, contre 289 M$ un an plus tôt. Le management visait environ 5% de croissance séquentielle du chiffre d'affaires et 38,1% de marge brute.

Levier opérationnel

"C'est à nouveau un trimestre solide", avait souligné le CEO Carlo Bozotti, qui se réjouissait que la hausse des ventes soit accompagnée "d'une amélioration de notre rentabilité grâce au levier opérationnel, à un meilleur mix-produits et à des efficiences opérationnelles, portant la marge d'exploitation à 9,6%, avant charges de dépréciation et restructuration au deuxième trimestre".

ST vise une croissance séquentielle des ventes de 9% au cours du troisième trimestre (soit +16,6% sur un an), pour une marge brute qui devrait avoisiner 39%. "Au total, nous estimons être en très bonne position pour atteindre les objectifs financiers à court terme pour le deuxième semestre 2017, tels qu'évoqués lors de notre Capital Markets Day au mois de mai", avait ajouté le CEO.

Verdict attendu avec les comptes du T3 le 26 octobre 2017 !

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Après -30% depuis le début d'année

Publié le 21/09/2018

La rencontre décisive aura lieu jeudi 27 septembre. Le nouveau patron d’Air France-KLM, Benjamin Smith, s’est en effet « engagé à négocier avec l'intersyndicale la semaine prochaine» «pour…

Publié le 21/09/2018

Bombardier Avions a livré son tout premier biturbopropulseur Q400 de 90 places au transporteur indien SpiceJet...

Publié le 21/09/2018

Ça se complique pour Engie en Belgique...

Publié le 21/09/2018

16,4 millions d'euros garanti sur 5 ans