En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 374.26 PTS
+0.55 %
5 376.0
+0.64 %
SBF 120 PTS
4 315.84
+0.65 %
DAX PTS
12 332.99
+1.00 %
Dowjones PTS
25 669.32
+0.43 %
7 377.54
+0.00 %
1.140
-0.31 %

Rubis : n'échappe pas à la grisaille du marché

| Boursier | 465 | Aucun vote sur cette news

Publication en ligne avec les attentes

Rubis : n'échappe pas à la grisaille du marché
Credits Rubis

Dans un marché parisien qui peine à se stabiliser, Rubis recule de 1,3% à 56,15 euros ce vendredi en début de séance. La publication du chiffre d'affaires annuel n'a guère fait ressortir de surprise : le niveau d'activité s'est inscrit en ligne avec les attentes au quatrième trimestre, à 1,11 MdE, en hausse de 37% en données réelles. Les deux indicateurs pertinents pour mesurer la tendance sous-jacente, à savoir les volumes et la marge unitaire, sont restés solides, à +1% et stable respectivement, dans un contexte de forte hausse des cours des produits pétroliers.

Portzamparc pense malgré tout que la hausse des volumes n'est pas synonyme d'amélioration des résultats. Au regard du mix produit et de l'augmentation des prix, le bureau de recherche pense même que la rentabilité devrait s'afficher en baisse au second semestre 2017, en glissement annuel. Après ajustement des paramètres de marché dans son modèle, Portzamparc abaisse son objectif sur Rubis, de 62,4 à 61,7 euros. Mais cela ne remet nullement en cause son opinion "renforcer" sur le dossier.

Gilbert Dupont ne voit pas de raison de son côté pour modifier sa valorisation théorique, qui reste à 70,4 euros, justifiant la reconduction de sa recommandation "acheter". "Notre opinion est validée par ce trimestre solide qui atteste de la solidité des marges dans un contexte matières premières inflationniste, d'une bonne visibilité compte tenu des gains de parts de marché affichés et des contrats long terme obtenus en fin d'année (en zone ARA notamment) et d'un momentum favorable en Afrique avec le redémarrage confirmé des investissements en infrastructure", indique le broker.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/08/2018

Les marchés européens ont repris le chemin de la hausse ce lundi, dans un contexte pourtant non dénué de tensions. Les investisseurs espèrent des avancées dans la résolution du différend…

Publié le 20/08/2018

Vinci (+0,49% à 82,32 euros) évolue dans le vert à la Bourse de Paris, alors sa filiale Eurovia, spécialisée dans la construction d’infrastructures, vient de réaliser une acquisition aux Etats…

Publié le 20/08/2018

Le gouvernement italien a décidé de lancer le processus de révocation de toutes les concessions d'Autostrade, concessionnaire du tronçon d'autoroute qui s'est effondré à Gênes la mardi dernier.…

Publié le 20/08/2018

D'après le Ministre iranien du pétrole, cité aujourd'hui par l'agence 'Reuters'...

Publié le 20/08/2018

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie Société coopérative à…