5 535.26 PTS
+0.00 %
5 535.0
+0.03 %
SBF 120 PTS
4 427.90
+0.00 %
DAX PTS
13 559.60
-
Dowjones PTS
26 210.81
-0.01 %
6 963.46
+0.00 %
Nikkei PTS
23 940.78
-0.76 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pourquoi Berenberg n'est plus négatif sur EDF

| Boursier | 224 | Aucun vote sur cette news

L'analyste modifie sa recommandation. Mais pas jusqu'à conseiller d'acheter le titre...

Pourquoi Berenberg n'est plus négatif sur EDF
Credits Reuters

Berenberg adopte un biais un peu moins négatif sur EDF, en relevant de vendre à conserver sa recommandation, pour une valorisation qui passe de 10 à 11 euros. Dans une vaste étude sectorielle parue ce matin, l'analyste Lawson Steele et son équipe souligne que l'énergéticien est une "bête volatile et politique", à manier avec une grande prudence. "L'amélioration des prix de l'énergie est une aubaine pour l'action, mais elle ne suffit pas à faire de moi un acheteur confiant", écrit Steele, qui reste négatif sur l'activité d'un point de vue fondamental. "Une fois la myriade de risques politiques et opérationnels pris en compte, je pense qu'un relèvement d'un cran est mérité, mais pas plus", précise le spécialiste.

Le nouveau scénario central de Berenberg valorise donc le dossier 11 euros par action, mais le bureau d'études a examiné d'autres hypothèses, qui illustrent bien l'incertitude qui entoure l'énergéticien français. Le scénario catastrophe ferait reculer à 6,50 euros par action la valorisation. Mais l'option ciel bleu porterait l'objectif à 16,40 euros. La différence essentielle entre les trois hypothèses est le niveau des prix de l'énergie.

45% des analystes qui suivent le dossier ont un avis positif, 32% sont neutres et 23% sont négatifs. L'objectif moyen ressort à 11,45 euros, avec des valorisations allant de 8,40 euros chez HSBC à 15 euros chez Jefferies et JP Morgan.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2018

Malgré les nouveaux sommets atteints la veille à Wall Street après le vote d’un compromis budgétaire temporaire, le marché parisien a calé.

Publié le 24/01/2018

Sodexo entame aujourd'hui une nouvelle ère puisque, à l'issue de l'AG d'hier, Denis Machuel a succédé à Michel Landel comme directeur général. Par ailleurs, les actionnaires de Sodexo ont…

Publié le 24/01/2018

Eurofins Scientific a annoncé l'acquisition de Craft Technologies, un acteur du secteur des analyses agroalimentaires. Le groupe est basé en Caroline du Nord, Etats-Unis.source : AOF

Publié le 24/01/2018

Total a signé un accord avec Samson en vue du rachat de Samson Offshore Anchor, LLC, qui détient une participation de 12,5% dans quatre blocs couvrant la découverte d’Anchor, l’une des…

CONTENUS SPONSORISÉS