En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 170.19 PTS
-0.06 %
5 169.50
-0.04 %
SBF 120 PTS
4 144.14
+0.07 %
DAX PTS
11 708.47
-0.58 %
Dowjones PTS
25 798.42
+2.17 %
7 276.43
+0.00 %
1.157
+0.01 %

Plastic Omnium : le titre hésite après le point trimestriel

| Boursier | 422 | 3 par 1 internautes

Après voir ouvert dans le vert, Plastic Omnium perd désormais un peu de terrain sur la place parisienne (-0,3% à 35,6 euros) malgré une nouvelle...

Plastic Omnium : le titre hésite après le point trimestriel
Credits Plastic Omnium / Jérôme Epaillard

Après voir ouvert dans le vert, Plastic Omnium perd désormais un peu de terrain sur la place parisienne (-0,3% à 35,6 euros) malgré une nouvelle publication de qualité et la confirmation des objectifs annuels.

Pour Oddo, la valorisation actuelle demeure modeste, traduisant une sous-performance du titre depuis le premier janvier (+17,6% contre +27% pour l'échantillon d'Equipementiers du broker) avec une décote de 11% par rapport aux comparables (contre une décote historique plutôt voisine de 5%). Cette décote paraît par ailleurs d'autant moins justifiée que le groupe change de dimension avec l'intégration des activités Extérieurs de Faurecia et un objectif de CA 2021 de 8,5 MdsE (soit un CAGR de 5,5%), et alors que les MopC s'inscrivent au-dessus des moyennes sectorielles à hauteur de 100pb. De quoi rester à l''achat' sur la valeur, qui figure dans la Top pick list du courtier pour le second semestre. L'objectif est fixé à 42 euros.

Le groupe devrait continuer d'afficher une dynamique de top line soutenue et améliorer la rentabilité du pôle automobile sur les prochains semestres, explique Gilbert Dupont. La cession attendue du pôle environnement devrait avoir un effet relutif sur la marge du groupe et lui permettre de se recentrer sur son activité principale, l'automobile. GD est aussi à l''achat' sur le titre avec un cours cible de 40 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

Wall Street a bondi de plus de 2% hier soir avec même une hausse de presque 3% pour le Nasdaq

Publié le 17/10/2018

Par courrier reçu le 15 octobre 2018 par l'AMF, M...

Publié le 17/10/2018

EOS imaging abandonne 3,8% à 4 euros au lendemain de l'annonce d'un chiffre d'affaire trimestriel de 7,96 millions d'euros, en baisse de 6%, et de 4%...

Publié le 17/10/2018

En repli de 3,77% à 62,58 euros, Danone accuse la plus forte baisse du CAC 40 malgré une croissance organique de 1,4% au troisième trimestre, supérieure au consensus qui la donnait à 1,2%. Les…

Publié le 17/10/2018

Par courrier reçu le 16 octobre 2018 par l'AMF, la société BlackRock, Inc...