5 399.09 PTS
-
5 408.00
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 303.54
-
DAX PTS
13 153.70
-
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.45 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Natixis et Bryan Garnier d'accord sur une valorisation de 10,50 euros pour l'action EDF

| Boursier | 159 | Aucun vote sur cette news

Les deux bureaux d'études ont publié ce matin leur avis sur le groupe...

Natixis et Bryan Garnier d'accord sur une valorisation de 10,50 euros pour l'action EDF
Credits Reuters

Deux bureaux d'études relevées ce matin de 9,50 à 10,50 euros leurs objectifs de cours sur le dossier EDF, tout en conservant leur recommandation neutre.

Chez Bryan Garnier, on précise qu'en dépit d'un environnement prix plus porteur, il est encore trop tôt pour revenir à l'achat sur le dossier, car la visibilité sur le résultat est faible après les multiples avertissements lancés par l'énergéticien. Cependant, et même si la rumeur est à prendre avec des pincettes, la spéculation récente sur une scission de l'entreprise, à l'image de ce qui a été réalisé par les grands acteurs allemands du secteur, envoie clairement un signal positif pour la société et ses actionnaires actuels.

Pour Natixis, si le cours actuel reflète l'embellie attendue sur les prix, à laquelle le bureau d'études souscrit, il n'intègre pas suffisamment les incertitudes qui grèvent le dossier, un peu à l'image de l'analyse de Bryan Garnier.

L'objectif moyen sur le dossier ressort désormais à 11,40 euros, avec 46% d'avis positifs, 27% de neutres et 27% de négatifs. EDF divise toujours autant la communauté financière, à plus forte raison depuis que l'hypothèse d'une séparation en deux entités a été largement commentée dans la presse.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

Publié le 08/12/2017

Un communiqué du 13 octobre avait annoncé le dépôt d'une plainte par Colas Rail...

Publié le 08/12/2017

La journée a permis également de mettre en avant l'intense activité des équipes d'Eurazeo ces derniers mois en matière d'investissement et de recherche de croissance...

Publié le 08/12/2017

Genfit réalise un apport complémentaire de 250 kE au contrat de liquidité...

CONTENUS SPONSORISÉS