En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 026.88 PTS
-0.13 %
5 032.50
-0.02 %
SBF 120 PTS
4 020.36
-0.04 %
DAX PTS
11 376.93
+0.20 %
Dowjones PTS
25 289.27
+0.83 %
6 890.45
+0.00 %
1.133
+0.01 %

Maisons France Confort : publication bien accueillie

| Boursier | 376 | Aucun vote sur cette news

Midcap Partners dégrade le titre

Maisons France Confort : publication bien accueillie
Credits Maisons France Confort

Début de séance bien orienté pour Maisons France Confort, qui rebondit de 4,1% à 58,10 euros dans les premiers échanges. Les investisseurs saluent le point d'activité annuel du constructeur, dont le chiffre d'affaires a atteint le montant record de 764,2 ME, en hausse de 24,2% (+16,4% à périmètre constant), avec un très bon quatrième trimestre caractérisé par une augmentation des ventes de 31,5%, dont une progression de 21,7% à pc.

Fin d'année difficile

Tout en soulignant la qualité de cette performance, les analystes font preuve de prudence sur Maisons France Confort compte tenu du ralentissement de la dynamique commerciale. "Les commandes se sont inscrites en recul de -9,4% en volume au T4 17 soit une inflexion de tendance par rapport au trimestre précédent (T3 17 : +3,1%) en raison d'un effet de base exigeant et probablement en raison de l'évolution du PTZ", commente Gilbert Dupont, qui ajuste de 64,2 à 63,6 euros son objectif en restant à "accumuler" sur le titre.

Vents contraires en 2018

Plus sévère, Midcap Partners Louis Capital Markets abaisse d'"achat" à "neutre" sa recommandation, en abaissant au passage sa cible de 70 à 59 euros. Le bureau de recherche parle d'un "coup de froid sur les ventes" et justifie son biais prudent par la modification des conditions d'octroi du PTZ en 2018 (réduction de moitié du PTZ accord en zones B2 et C) mais également par un début de remontée des taux. Le courtier anticipe désormais un recul des ventes en valeur de 5% sur l'activité historique.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

Le CAC40 avait repris de la hauteur ce matin avant de reperdre tous ses gains...

Publié le 16/11/2018

D'un point de vue graphique, le titre vient de s'extirper par le haut d'une figure de consolidation après son ouverture en trou de cotation haussier du 16 novembre. Du côté des indicateurs…

Publié le 16/11/2018

Spineway prend 2,7% à 0,265 euro dans un volume représentant 2,6% du capital, après la nomination du CEO de sa filiale US, qui fait suite à...

Publié le 16/11/2018

Le concert monte à plus de 90% du capital

Publié le 16/11/2018

Adthink lance Hello, une plateforme self-service de monétisation programmatique pour les éditeurs...