En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 770.72 PTS
+0.35 %
4 777.5
+0.50 %
SBF 120 PTS
3 793.12
+0.44 %
DAX PTS
10 794.77
+0.50 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.00 %
1.141
+0.34 %

Maisons France Confort : le marché redevient optimiste

| Boursier | 1069 | 4.67 par 6 internautes

Le titre poursuit son rebond après des comptes solides

Maisons France Confort : le marché redevient optimiste
Credits Maisons France Confort

Quatrième séance consécutive dans le vert pour Maisons France Confort, qui remonte à 55,20 euros (+2,2%) ce jeudi en matinée. Les investisseurs saluent les résultats 2017 de bonne facture du constructeur. Comme prévu, le levier opérationnel a agi positivement avec une MOC qui s'est hissée à 5,6%, en progression de +170 points de base, légèrement au-dessus des attentes. La bonne absorption des frais fixes, le pricing power et la consolidation relutive d'ADC explique cette bonne performance. La génération de cash est également au rendez-vous. En dépit du financement de la croissance externe, la trésorerie nette est ressortie à 39,5 ME à fin décembre. Ce faisant, Maisons France Confort augmente significativement le dividende, à 1,7 euro contre 1 euro précédemment.

Gilbert Dupont confiant

Les réactions à cette publication sont plutôt positives. Gilbert Dupont maintient en l'état son scénario 2018, basé sur une hausse du chiffre d'affaires de 7% et une poursuite de l'amélioration de la MOC, grâce à la contribution d'ADC et plus globalement à la dynamique commerciale dans la rénovation, métier qui s'érige en relai de croissance au moment où le marché de la construction de maisons individuelles pâtit d'un effet de base exigeant et d'un PTZ moins attractif (réduction de la quotité). En conclusion, Gilbert Dupont reste à "accumuler" sur le dossier en reconduisant son objectif, à 63,60 euros.

Timing moins favorable ?

Statu quo également pour Portzamparc, toujours acheteur du titre avec 74 euros dans le viseur, alors que les chiffres 2017 mettent en avant "une très bonne exécution opérationnelle". Midcap Partners Louis Capital Markets reste pour sa part à "neutre" (cours cible de 59 euros). "Si nous continuons d'apprécier la solidité du groupe et la pertinence de son modèle de développement, nous estimons qu'à court terme le momentum est moins favorable", argumente ce intermédiaire financier.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
6 avis
Note moyenne : 4.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/12/2018

L'équipe d'analystes de TradingSat.com a sélectionné pour les investisseurs actifs désireux de diversifier leur portefeuille un certificat, qui réplique l'inverse de la dynamique des cours du…

Publié le 19/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est orienté à la hausse, soutenu par une oblique haussière depuis la mi-octobre. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50…

Publié le 19/12/2018

Evolution possible du capital...

Publié le 19/12/2018

Après sa forte chute de la veille, Solocal Group se ressaisit légèrement, sur un gain de 1% à 0,504 euro...

Publié le 19/12/2018

Alstom a signé un contrat avec l’entreprise ferroviaire allemande Bayerische Oberlandbahn GmbH (BOB) pour la fourniture de 25 trains régionaux de type Coradia Lint. Ces trains circuleront à…