5 372.20 PTS
-1.44 %
5 373.00
-1.29 %
SBF 120 PTS
4 312.77
-1.25 %
DAX PTS
12 622.23
-1.65 %
Dowjones PTS
24 987.47
-0.41 %
7 251.41
+0.00 %
Nikkei PTS
22 278.48
-1.77 %

M6 : bien orienté

| Boursier | 168 | Aucun vote sur cette news

La publication trimestrielle de belle facture de M6 permet au titre de gagner 2,4% à 19,8 euros en matinée sur la place parisienne...

M6 : bien orienté
Credits Reuters

La publication trimestrielle de belle facture de M6 permet au titre de gagner 2,4% à 19,8 euros en matinée sur la place parisienne.

Compte tenu de la bonne performance trimestrielle, Gilbert Dupont rehausse en moyenne de +1,6% ses BPA 2017-2019 afin d'intégrer une performance meilleure du pôle TV. Le groupe continue de surperformer le marché publicitaire TV et devrait poursuivre cette tendance sur le prochain trimestre. Il dispose d'autres leviers opérationnels à savoir le doublement de l'EBITA du pôle radio à horizon 2020 pour atteindre près de 38 ME. La société affiche également une génération de FCF parmi les plus élevées du secteur et les ratios de valorisation sont plus attractifs que TF1, ajoute le courtier, à 'acheter' sur le dossier. L'objectif est confirmé à 24,5 euros.

Bryan Garnier note les résultats meilleurs qu'attendus au troisième trimestre mais s'attend à une fin d'année plus compliquée alors que la base de comparaison sera plus difficile. M6 n'a pas divulgué les coûts de programmation au troisième trimestre, mais compte tenu du contexte (annulations inattendues et concurrence apparemment accrue), le courtier pense que la direction pourrait réinvestir pleinement les économies de coûts de programmation de 11 ME réalisées au premier semestre. Au final, BG reste 'neutre' avec une 'fair value' de 21,2 euros.

Enfin, Oddo BHF confirme son opinion 'acheter' et son objectif de 21,5 euros. Les résultats solides du groupe confortent le courtier dans ses estimations pour l'année 2017, à savoir une croissance du CA publicitaire TV de 2,7% et un objectif de marge groupe de 17%. L'argumentaire d'investissement repose sur une amélioration progressive de l'environnement publicitaire en France; l'impact positif des synergies (entre TV, radio et digital) liées à l'acquisition des radios RTL; et un assouplissement réglementaire qui pourrait se matérialiser en 2018.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

Sous pression...

Publié le 19/06/2018

L’équipe de TradingSat.com, séduite par les qualités graphiques de court terme de MICHELIN, entrevoit un potentiel intéressant sur cette action qui constituera le sous-jacent d’un turbo Call…

Publié le 19/06/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 19/06/2018

Déjà en position de force en Europe, AccorHotels entend encore accélérer en visant un rythme de 15 000 ouvertures de chambres par an dès 2019. C’est ce qu’explique aujourd’hui Le Figaro,…

Publié le 19/06/2018

Cogelec a progressé de plus de 1% hier pour sa première séance boursière dans un marché qui, lui, a abandonné près de 1%...