5 399.45 PTS
-0.51 %
5 385.5
-0.77 %
SBF 120 PTS
4 304.48
-0.47 %
DAX PTS
13 125.64
-0.44 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.17 %
Nikkei PTS
22 758.07
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Liberum relativise la rumeur Apple pour STMicroelecronics

| Boursier | 181 | 5 par 1 internautes

Le titre a beaucoup baissé depuis quelques jours...

Liberum relativise la rumeur Apple pour STMicroelecronics
Credits Reuters

Entre prises de profits sur les valeurs technologiques et rumeurs sur la volonté d'Apple de reprendre en interne la fourniture de certains composants de l'iPhone, l'action STMicroelectronics a souffert dernièrement, passant de 20,28 euros le 28 novembre à 18,08 euros hier soir, soit une baisse de 10,8%. Liberum y voir une opportunité d'achat. "Il semble que le marché soit préoccupé par les futurs contrats de capteurs image 3D des iPhones, après la récente acquisition par Apple de la start-up InVisage Technologies", écrit l'analyste Janardan Menon, qui pense que la menace pèse surtout sur les fournisseurs des capteurs d'image d'appareil photo, Sony et LG Innotek. "Cela pourrait même constituer une opportunité pour STM d'entrer sur ce marché plus large", estime-t-il. Le spécialiste pense que le Californien ne devrait pas migrer ses capteurs 3D SOI sur solution InVisage. Si cela devait être le cas, la question ne se poserait pas avant le second semestre 2020, au plus tôt. Et le Franco-italien aurait encore l'opportunité de se positionner. Les revenus de STM liés aux capteurs 3D Apple représentent environ 6% de ses revenus, dont 2 à 3% pour les capteurs eux-mêmes. A ce stade, Liberum pense toujours que le groupe va profiter d'une forte croissance pour ses produits dans l'automobile, l'internet des objets et les capteurs 3D en 2018 et 2019.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Question de culture d'entreprise. L'offre ne répond pas aux intérêts de la société, ses métiers, ses employés, ses actionnaires et autres parties prenantes...

Publié le 13/12/2017

"Nous avons désormais les moyens financiers nécessaires à la poursuite de notre plan stratégique"...

Publié le 13/12/2017

Stef se situe à la 3e place des entreprises ayant le pourcentage d'actionnariat salarié le plus élevé...

Publié le 13/12/2017

Le Groupe maintient son objectif de génération de free cash-flows positifs et récurrents à la clôture de mars 2019...

Publié le 13/12/2017

A l'occasion du 30e anniversaire du premier film Predator, Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands intègre aussi du contenu exclusif...

CONTENUS SPONSORISÉS