En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Le marché joue une réduction de l'offre de Safran sur Zodiac

| Boursier | 2387 | 5 par 1 internautes

L'avertissement lancé cette semaine fait des dégâts...

Le marché joue une réduction de l'offre de Safran sur Zodiac
Credits Safran / Rudy Burbant

La pression monte autour du dossier Zodiac Aerospace, après l'avertissement lancé dette semaine. Après avoir chuté mercredi de 16%, l'action se stabilise autour de 23 euros. Un niveau qui pourrait constituer une base pour une nouvelle offre de Safran, alors que plusieurs analystes estiment que le groupe ne pourra laisser en l'état sa proposition de rachat.

A ce stade, l'offre présentée par Safran sur Zodiac n'est pas encore engageante, ne devrait pas être formalisée avant l'été, estime Christian A. Laughlin, chez Bernstein. Après avoir pris contact avec le management de l'acquéreur potentiel, l'analyste pense malgré tout qu'il ira jusqu'au bout, sans écarter la possibilité d'une révision en baisse de la proposition. Il apparaît en effet évident que les performances opérationnelles de Zodiac se sont dégradées depuis l'offre initiale. Le spécialiste pense que la marge de manoeuvre de Safran est réduite s'il ne veut pas se mettre à dos les principaux actionnaires de sa cible. Cependant, ceux-ci n'ont sans doute pas intérêt à tourner le dos au prétendant, compte tenu de la situation de leur société. Bernstein suit Safran avec une recommandation performance de marché et une valorisation de 74 euros par action.

Chez Kepler Cheuvreux, l'avis est plus tranché. Christophe Menard estime que le nouvel avertissement est catastrophique et qu'il modifie les termes de l'accord initial. Il estime que cela devrait aboutir à une révision en baisse des termes de l'offre. Même sentiment chez CM-CIC Securities, qui a abaissé sa valorisation à 23 euros en intégrant la prime de changement de contrôle. La valeur intrinsèque du dossier, elle, glisse à 17,40 euros. L'analyste juge que Safran devrait abaisser les termes de son offre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 28/07/2017

Cette transaction est assujettie aux conditions de clôture habituelles...

Publié le 28/07/2017

Safran a publié un résultat net semestriel de 1,606 milliard d'euros (+86,7%), comparé à un résultat net de 862 millions d'euros au premier semestre 2016. Le résultat opérationnel courant…

Publié le 28/07/2017

Selon Mediapart, le système mis au jour pourrait être très important...

Publié le 28/07/2017

Delta Drone annonce l'exercice le 27 juillet 2017 par la société YA II CD Ltd de quatre cents (400) bons d'émission (" BEOCABSA ") d'obligations...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.