En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 344.93 PTS
-0.08 %
5 337.5
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 288.07
-0.06 %
DAX PTS
12 210.55
-0.22 %
Dowjones PTS
25 599.84
+0.16 %
7 347.51
-0.36 %
1.141
+0.30 %

LarfargeHolcim : UBS abaisse sa cible

| Boursier | 282 | Aucun vote sur cette news

Environnement moins favorable que prévu dans les émergents

LarfargeHolcim : UBS abaisse sa cible
Credits Lafarge / Gerber Ignus

Dans une note d'analyse envoyée ce lundi à ses clients, UBS met à jour ses projections sur LarfargeHolcim pour tenir compte des dernières tendances de volume et de prix sur les principaux débouchés du groupe. Il en résulte un abaissement de la valorisation théorique, ramenée à 55 euros contre 57,50 euros dans le viseur précédemment, tandis que la recommandation reste à inchangée à "neutre. L'intermédiaire helvétique se veut plus prudent qu'auparavant sur ses estimations de profitabilité sur 2017 et 2018, en raison de l'environnement mitigé qui prévaut dans la sphère émergente : "nous réduisons nos prévisions d'EBITDA de 5% en moyenne, en lien avec des perspectives moins favorables en Asie Pacifique et au Moyen Orient", explique le courtier. Côté stratégie, UBS voit d'un bon oeil le changement de l'équipe de direction de LarfargeHolcim. Pour UBS, ce renouvellement laisse augurer d'un changement de cap qui passera par un recentrage des efforts sur la réduction de coûts, la modération des investissements, la cession d'actifs et l'amélioration du retour aux actionnaires. "Nous escomptons une approche plus équilibrée avec peut-être un focus sur le développement des activités en aval et l'accent mis sur l'intégration verticale. Ceci étant dit, UBS considère toujours peu crédible l'objectif des 7 milliards de francs suisses d'Ebitda à horizon 2018.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Sur la semaine, le marché parisien abandonne 1,3%

Publié le 17/08/2018

A 08h00 en Allemagne
Indice des prix à la production de juillet.
source : AOF

Publié le 17/08/2018

Pendant ce temps, la SEC poursuivrait ses investigations

Publié le 17/08/2018

Communiqué de presse                                 Tours-en-Savoie, le 17 août 2018   Transfert du contrat de liquidité TIVOLY   TIVOLY…

Publié le 17/08/2018

Fox21 acquiert les droits d'adaptation du jeu vidéo à succès Vampyr, développé et coproduit par Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, pour la production d'une série…