En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 908.89 PTS
-0.01 %
4 893.0
-0.17 %
SBF 120 PTS
3 896.49
-0.13 %
DAX PTS
10 921.37
-0.07 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.138
+0.05 %

Kering, c'est 426 euros pour Berenberg

| Boursier | 469 | Aucun vote sur cette news

L'analyste a relevé son objectif de cours sur le groupe ce matin...

Kering, c'est 426 euros pour Berenberg
Credits Reuters

Berenberg apprécie toujours beaucoup Kering, dont il relève l'objectif de cours de 415 à 426 euros ce matin, pour une recommandation inchangée à l'achat. Le bureau d'études allemand a passé la journée de vendredi avec le directeur financier et la responsable des relations investisseurs du groupe. Une rencontre qui a permis de confirmer la perspective positive de l'activité et qui a conduit l'analyste à réviser en hausse sa séquence de bénéfices par action 2017 / 2019, notamment pour intégrer une meilleure contribution de Gucci et l'effet de change.

Seul bémol, le manque de clarté sur l'avenir de la participation de 86% dans Puma, même si Kering semble toujours considérer, en dépit du redressement de la marque, qu'elle ne fait pas partie de son coeur de métier. A ce stade, et compte tenu de l'embellie sur les comptes de la filiale, Berenberg estime que Puma pourrait faire son retour sur le marché en 2018.

Après ses pics historiques à 405,95 euros le 6 novembre, Kering a perdu du terrain jusqu'à se négocier 385,55 euros actuellement.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Oceasoft perd 4,26% à 0,9 euros après avoir reçu récemment de l'administration fiscale un avis de vérification de comptabilité portant notamment sur les déclarations relatives au crédit…

Publié le 13/12/2018

      Réduction du capital social par annulation de 160 500 actions propres représentant 2,2% du capital       Neuilly-sur-Seine, le 12 décembre 2018 - Linedata…

Publié le 13/12/2018

Saber Interactive (MudRunner) et Focus Home Interactive continuent leur partenariat et s’associent aujourd’hui pour la sortie de World War Z, un jeu de tir coopératif à la troisième personne…

Publié le 13/12/2018

Le double test du support clé des 107.15 euros a permis de stopper la correction du titre qui a entrepris depuis un mouvement de rebond. Du côté des indicateurs techniques, le RSI retrouve un…

Publié le 13/12/2018

Par courrier reçu le 10 décembre 2018 par l'AMF, complété par un courrier reçu le 13 décembre, la société LUX Investment Fund S...