En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
+0.00 %
5 405.50
-0.06 %
SBF 120 PTS
4 333.74
-
DAX PTS
12 561.02
-
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
+0.00 %
Nikkei PTS
22 644.05
+0.21 %

Jefferies réduit sa cible sur Renault

| Boursier | 453 | 3 par 1 internautes

Le levier opérationnel en question

Jefferies réduit sa cible sur Renault
Credits Reuters

Renault a-t-il touché un haut de cycle ? Telle est la question que se pose Jefferies ce jeudi dans une note d'analyse consacrée au constructeur hexagonal. Le broker interprète la déception sur les résultats du premier semestre 2017 comme le signe que le levier opérationnel est désormais bien moins élevé que ces dernières années, en dépit du potentiel de redressement des marges de la filiale russe Avtovaz. Jefferies refait ses calculs à la lumière de ces éléments, ce qui le conduit à couper de 2 et 6% ses estimations de résultat d'exploitation pour 2017 et 2018, respectivement. La valorisation théorique est simultanément ramenée de 85 à 82 euros, pour une recommandation "neutre" maintenue. Jefferies s'interroge par ailleurs sur le timing de la journée investisseurs, qui interviendra avant la prise de parole de Nissan et Mitsubishi, limitant sans doutes les annonces stratégiques sur l'alliance.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

Le marché automobile européen a progressé de 5,2% en juin 2018 sur un an, a annoncé l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA), avec 1 569 067 nouvelles immatriculations. Les…

Publié le 17/07/2018

Prodways, filiale cotée de Groupe Gorgé, annonce ce matin l’acquisition de la société américaine Solidscape, filiale de Stratasys, spécialisée dans les machines d’impression 3D. La…

Publié le 17/07/2018

Casino a fait état d'une baisse de 3% de ses ventes au deuxième trimestre, à 8,9 milliards d'euros. En organique, elles ont progressé de 5,2% après +3,1% au premier trimestre. En données…

Publié le 17/07/2018

      Valeo communique les incidences de l'application des normes IFRS 15 et IFRS 9 sur l'information comparative de l'année 2017 PARIS, France, le 17…