En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 476.17 PTS
-0.33 %
5 463.00
-0.36 %
SBF 120 PTS
4 384.35
-0.29 %
DAX PTS
12 350.82
-0.64 %
Dowjones PTS
26 564.53
-0.67 %
7 525.35
-0.08 %
1.176
+0.10 %

Jefferies fait une pause sur Airbus

| Boursier | 261 | Aucun vote sur cette news

L'analyste craint un potentiel limité à court terme...

Jefferies fait une pause sur Airbus
Credits Airbus / Goussé

Jefferies a fait machine arrière sur Airbus, en ramenant sa recommandation d'achat à conserver sur le dossier. Cela s'explique notamment par un cours arrivé tout proche de l'objectif de 75 euros, soit un sommet de 17 ans, mais pas seulement. L'analyste Sandy Morris explique que son modèle de valorisation de la branche commerciale de la société est assez complexe, et qu'il n'a pas été révisé depuis juillet 2016. Or dans l'intervalle, un certain nombre d'éléments ne sont pas passés comme prévu, ce qui ne l'a pas empêché de s'en tenir à sa valorisation, dans la mesure où l'effet net était négligeable. Mais ce n'est plus tout à fait le cas. Jefferies estime aujourd'hui que ses anticipations sur le programme A350 sont trop optimistes, ou du moins que son calendrier l'est. Il juge également que la transition entre l'ancienne et la nouvelle génération d'appareils de la famille A320 sera plus longue que prévu. De ces deux éléments, découle un risque sur le résultat opérationnel du groupe. Cette prudence concerne plutôt le court terme, car les nouveaux calculs aboutissent à des chiffres à peu près identiques aux anciens à partir de 2020.

Cette modification de point de vue n'a pas de conséquences sur le long terme, car le dossier offre toujours un gros potentiel, estime Morris. A titre d'exemple, si Airbus était valorisé de la même façon que Boeing, l'action a encore la place pour doubler... mais pas o court terme !

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Suresnes, le 24 septembre 2018 : Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) annonce ce jour que le Groupe a obtenu l'accord de l'ensemble des partenaires financiers…

Publié le 24/09/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 24/09/2018

      Communiqué de mise à disposition de documents   Neuilly-sur-Seine, le 24 septembre 2018       Mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 juin…

Publié le 24/09/2018

  RESULTATS SEMESTRIELS 2018                Paris, le 21 septembre 2018     Patrimoine 144,2 Millions d'euros   Résultat net…

Publié le 24/09/2018

 Groupe BIC - Communiqué de presse Clichy - 24 Septembre 2018   Déclaration des Transactions sur Actions Propres du 17 au 21 Septembre 2018   Conformément à la…