5 385.92 PTS
+0.46 %
5 389.00
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 305.31
+0.53 %
DAX PTS
13 049.46
+0.42 %
Dowjones PTS
23 134.60
+0.60 %
6 121.45
-0.02 %
Nikkei PTS
21 363.05
+0.13 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Jefferies fait une pause sur Airbus

| Boursier | 119 | Aucun vote sur cette news

L'analyste craint un potentiel limité à court terme...

Jefferies fait une pause sur Airbus
Credits Airbus / Goussé

Jefferies a fait machine arrière sur Airbus, en ramenant sa recommandation d'achat à conserver sur le dossier. Cela s'explique notamment par un cours arrivé tout proche de l'objectif de 75 euros, soit un sommet de 17 ans, mais pas seulement. L'analyste Sandy Morris explique que son modèle de valorisation de la branche commerciale de la société est assez complexe, et qu'il n'a pas été révisé depuis juillet 2016. Or dans l'intervalle, un certain nombre d'éléments ne sont pas passés comme prévu, ce qui ne l'a pas empêché de s'en tenir à sa valorisation, dans la mesure où l'effet net était négligeable. Mais ce n'est plus tout à fait le cas. Jefferies estime aujourd'hui que ses anticipations sur le programme A350 sont trop optimistes, ou du moins que son calendrier l'est. Il juge également que la transition entre l'ancienne et la nouvelle génération d'appareils de la famille A320 sera plus longue que prévu. De ces deux éléments, découle un risque sur le résultat opérationnel du groupe. Cette prudence concerne plutôt le court terme, car les nouveaux calculs aboutissent à des chiffres à peu près identiques aux anciens à partir de 2020.

Cette modification de point de vue n'a pas de conséquences sur le long terme, car le dossier offre toujours un gros potentiel, estime Morris. A titre d'exemple, si Airbus était valorisé de la même façon que Boeing, l'action a encore la place pour doubler... mais pas o court terme !

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 25/07/2017

L'analyste pense que le potentiel du dossier se réduit...

Publié le 25/07/2017

L'analyste pense que le potentiel du dossier se réduit...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2017

Puma, équipementier sportif filiale de Kering, a relevé ses perspectives annuelles, visant désormais une croissance à changes constants de ses ventes comprise entre 14 et 16% et un bénéfice…

Publié le 18/10/2017

Lyon, le 17 octobre 2017   Activité commerciale du troisième trimestre 2017 Croissance dynamique : +17%     Chiffre d'affaires (non…

Publié le 18/10/2017

Si les revenus d’IBM ont reculé pour le vingt-deuxième trimestre d’affilée, la décroissance de son activité a été limitée à 0,4% au troisième trimestre. De quoi redonner espoirs aux…

Publié le 18/10/2017

Des raisons d'espérer

Publié le 18/10/2017

Bouygues annonce à l'instant le décès de Madame Francis Bouygues, femme du fondateur du groupe éponyme et mère de l'actuel PDG. "Son rôle a été très important dans la vie professionnelle de…

CONTENUS SPONSORISÉS