5 399.09 PTS
-
5 408.00
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 303.54
-
DAX PTS
13 153.70
+0.83 %
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.45 %
Nikkei PTS
22 855.70
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Innate Pharma s'effondre de plus de 40% après le revers sur lirilumab

| Boursier | 585 | 4.50 par 2 internautes

Le groupe a essuyé un échec dans une des indications explorées avec BMS...

Innate Pharma s'effondre de plus de 40% après le revers sur lirilumab
Credits Reuters

Innate Pharma ne conduira pas lirilumab en combinaison plus loin dans le cancer de la tête et du cou, dans le cadre du partenariat avec Bristol-Myers Squibb, suite à des résultats décevants lors de l'essai en cours, qui n'a pas démontré de bénéfice évident pour les patients ni fourni de perspective de développement claire. Le laboratoire évalue avec BMS l'intérêt d'explorer d'autres combinaisons. La nouvelle va évidemment peser sur un dossier qui a déjà perdu beaucoup de terrain cette année. Le titre a mis du temps à coter. Il a ouvert sur un plongeon de -44,5% à 4,88 euros.

Portzamparc a réduit de 18,30 à 16,50 euros son objectif sur le laboratoire ce matin. "Cette annonce fait suite aux résultats, eux-mêmes décevants, de l'essai EffiKIR", rappelle l'analyste, qui recommande malgré tout à ses clients l'achat du titre. Le bureau d'études est d'autant plus surpris que les résultats intérimaires présentés en novembre 2016 étaient plutôt encourageants. Bryan Garnier maintient également un biais acheteur, malgré un objectif abaissé de 23 à 18,60 euros. L'analyste a abaissé à 0,75 euro par action sa valorisation de lirilumab, le solde étant essentiellement constitué de monalizumab (11 euros) et IPH4102 (3,50 euros).

Oddo BHF a abaissé d'achat à neutre sa recommandation, en plaçant son objectif de cours sous revue le temps de recalculer la contribution de lirilumab, qui représentait jusque-là 6,80 euros sur une valorisation de 20 euros l'action. Gilbert Dupont a également révisé sa recommandation, qui passe d'acheter à vendre avec un objectif réduit de 19,50 à 7 euros. L'analyste table désormais sur un arrêt du développement dans le cancer de la tête et du cou et réduit de 30 à 5% la probabilité d'arrivée sur le marché d'un candidat dans le cadre des accords avec BMS.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/12/2017

Le gouvernement aurait sélectionné la banque américaine Bank of America-Merrill Lynch pour préparer une cession de titres Aéroports de Paris, selon le site internet du 'Figaro'.

Publié le 08/12/2017

Ces nouvelles cessions s'ajoutent aux 949 ME (601 ME pdg) de ventes déjà sécurisées depuis le début de l'année...

Publié le 08/12/2017

Un communiqué du 13 octobre avait annoncé le dépôt d'une plainte par Colas Rail...

Publié le 08/12/2017

La journée a permis également de mettre en avant l'intense activité des équipes d'Eurazeo ces derniers mois en matière d'investissement et de recherche de croissance...

Publié le 08/12/2017

Genfit réalise un apport complémentaire de 250 kE au contrat de liquidité...

CONTENUS SPONSORISÉS