5 273.97 PTS
-0.14 %
5 271.0
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 225.41
-0.15 %
DAX PTS
12 429.31
-0.18 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ingenico : le marché sanctionne des revenus un peu courts

| Boursier | 255 | Aucun vote sur cette news

La confirmation des objectifs 2017 par Ingenico n'empêche pas le titre de reculer de plus de 3,7% à 78,5 euros...

Ingenico : le marché sanctionne des revenus un peu courts
Credits Ingenico

La confirmation des objectifs 2017 par Ingenico n'empêche pas le titre de reculer de plus de 3,7% à 78,5 euros. Il est vrai que le chiffre d'affaires de la société est ressorti à 597 millions d'euros au troisième trimestre, en hausse de 5% à données publiées, mais inférieur aux 616 ME attendus par les analystes en raison d'effets de change adverses et d'une activité moins dynamique que prévu sur le marché nord-américain.

Suite à cette publication, Natixis abaisse ses estimations de bpa 2017 de 2,4% à cause des changes, et son objectif de 108 à 106 euros. Le broker reste néanmoins à l'achat sur le dossier alors qu'Ingenico reste un acteur important de la chaîne du paiement. Sa transformation s'accélère et les attentes ont été réduites. La configuration semble intéressante pour la banque dans la mesure où les attentes concernant la croissance sont plus raisonnables qu'avant et que l'acquisition de Bambora (qui devrait se finaliser au T4) devrait permettre d'accélérer la croissance de 1 à 2 points.

Gilbert Dupont réitère également son conseil 'achat et sa cible de 108 euros. La légère déception sur le troisième trimestre ne permet pas de lever tous les doutes quant à la capacité d'Ingenico à voir son momentum s'améliorer durablement. Le courtier reste néanmoins convaincu que la normalisation de certains marchés clés (US, Brésil) devrait permettre au groupe de retrouver une dynamique plus favorable au cours des prochains exercices et la valorisation actuelle n'intègre pas pleinement le potentiel de croissance moyen terme.

Enfin, Bryan Garnier confirme son conseil 'achat' et sa 'fair value' de 119 euros. "Dans notre univers de couverture des paiements, c'est l'un des rares noms pour lesquels nous avons un tel potentiel", explique le broker. Ingenico figure dans sa 'top pick list' du quatrième trimestre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 19/02/2018

Que doit-on faire maintenant ?

Publié le 19/02/2018

Nouvelle bataille en vue entre Siemens et Bombardier...

Publié le 19/02/2018

A la demande d'Euronext...

Publié le 19/02/2018

Le groupe émet 600 ME à 10 ans...

CONTENUS SPONSORISÉS