5 302.17 PTS
+0.23 %
5 292.0
+0.09 %
SBF 120 PTS
4 251.13
+0.27 %
DAX PTS
12 470.49
-0.14 %
Dowjones PTS
25 062.30
+0.39 %
6 836.39
+0.84 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Gilbert Dupont démarre le suivi à l'achat sur Netgem

| Boursier | 177 | Aucun vote sur cette news

2,90 euros dans le viseur

Gilbert Dupont démarre le suivi à l'achat sur Netgem
Credits Netgem

Dans une étude publiée ce jour, Gilbert Dupont débute la couverture du dossier Netgem en adoptant une opinion "acheter" et en visant 2,90 euros. Le bureau d'analyses apprécie l'évolution du modèle du fournisseur de solutions TV, de plus orienté vers les services. "Netgem veut prendre le virage de la "virtualisation" des Box pour devenir un fournisseur de services et un pur éditeur de logiciels avec des accords de contenu forts", souligne Gilbert Dupont. Le broker estime Netgem bien armé pour réussir cette transformation grâce à son haut niveau technologique, à son organisation et à son portefeuille de clients historiques. En ce qui concerne les projections financières, Gilbert Dupont anticipe une croissance moyenne annuelle du ROC de +5% sur la période 2016-2019, et ce en dépit de la baisse de revenus attendue. "La baisse récente constitue une opportunité d'achat d'autant que, même si des risques subsistent (marchés en effervescence, dépendance clients), l'hypothèse d'un contrat majeur avec un équipementier serait un catalyseur pour le titre qui bénéficie par ailleurs du soutien d'un rendement élevé (6,4%)", conclut le courtier dans son étude.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

Technicolor a essuyé une perte nette de 173 millions d'euros contre une perte de 26 millions d'euros, un an plus tôt. Elle comprend une dépréciation comptable de 113 millions d’euros des actifs…

Publié le 21/02/2018

CBO Territoria a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 80,7 millions d'euros, en hausse de 24%. Les revenus locatifs bruts ont reculé de 2% à 18,8 millions. Les ventes en promotion…

Publié le 21/02/2018

Pour l'année 2017, le chiffre d'affaires de Median Technologies s'élève à 7,69 millions d'euros, en hausse de 21%. La prise de commandes nette s'élève à 14,69 millions, alimentant un carnet de…

Publié le 21/02/2018

Vallourec a accusé au quatrième trimestre 2017 une perte nette de 164 millions d'euros, contre une perte de 183 millions d'euros au quatrième trimestre 2016. Le résultat brut d'exploitation est…

Publié le 21/02/2018

EOS imaging a annoncé la première installation d'un système EOS au sein du groupe Asklepios, deuxième groupe hospitalier privé en Allemagne. Le système EOS est disponible à l'hôpital Asklepios…

CONTENUS SPONSORISÉS