5 378.41 PTS
+0.19 %
5 375.50
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 290.36
+0.18 %
DAX PTS
13 020.72
+0.24 %
Dowjones PTS
23 163.04
+0.02 %
6 092.62
+0.00 %
Nikkei PTS
21 457.64
+0.04 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Gfi Informatique : sans réaction après les comptes

| Boursier | 109 | Aucun vote sur cette news

GFI Informatique campe sur les 7,83 euros ce vendredi, sans changement, alors que le chiffre d'affaires du Groupe pour le 1er semestre 2017, s'est...

Gfi Informatique : sans réaction après les comptes

GFI Informatique campe sur les 7,83 euros ce vendredi, sans changement, alors que le chiffre d'affaires du Groupe pour le 1er semestre 2017, s'est établi à 562,1 ME en croissance de +11,9% par rapport à la même période de l'exercice précédent.
La croissance organique s'élève à -0,3%. Elle a été impactée par le calendrier du second trimestre et par une base de comparaison défavorable dans nos activités d'Outsourcing liées à l'opération 3SI. Retraitée de ce dernier facteur, la croissance organique se serait élevée à +2,7%.
Sur le deuxième trimestre, la croissance du chiffre d'affaires du Groupe s'est maintenue avec +8,6%.

La marge opérationnelle du Groupe, à 25,3 ME, a progressé de +6%. Retraitée de l'effet sur la marge opérationnelle de l'opération 3SI, la marge opérationnelle aurait progressé de +33%.

Oddo reste "Neutre" sur le dossier en visant un cours de 8 euros et en parlant de résultats au S1 en dessous de ses attentes, ainsi que de pression sur la France avec un effet de base difficile. Le broker souligne malgré tout la bonne dynamique au Portugal, tant au niveau de la Topline que des marges...

Marge opérationnelle

Le résultat opérationnel à 19,1 ME, contre 17,8 ME l'an dernier, a progressé de +7%. Il bénéficie essentiellement de l'amélioration de la marge opérationnelle et de la baisse des autres produits et charges opérationnels non courants.
À l'inverse, les coûts de restructuration à 5,1 ME ont augmenté de 1,5 ME car ils ont été engagés, pour l'essentiel, au premier semestre de cette année, alors que du fait des importantes acquisitions réalisées à la fin de l'année 2016, ces mêmes coûts avaient proportionnellement pesé plus lourdement sur le second semestre l'an passé.
En conséquence le résultat net après impôts s'établit à 8,4 ME, contre 8,2 ME l'an dernier, soit une progression de +2%.

La dette nette s'établit à 153,5 ME, conduisant à un gearing de 52% en hausse limitée par rapport à l'an dernier suite aux acquisitions réalisées en 2016 et aux compléments de prix payés sur le semestre (Impaq, Roff et Efron essentiellement).
Sur le semestre, la capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier net et impôts (CAF) s'établit à 27,0 ME contre 27,7 ME au 30 juin 2016, soit une variation de -3%. La consommation de BFR semestrielle, compte tenu de l'évolution de l'activité, est maîtrisée : elle s'élève à 28,7 ME, contre 21,9 ME l'an dernier. Les investissements en immobilisations sont passés de 20,2 ME à 16,6 ME. L'essentiel de la réduction des investissements étant imputable à la reprise, l'an passé, des solutions de e-commerce (3SI) et des licences nécessaires à leur exploitation.

Augmentation de la participation au capital par Mannai Corporation

Comme annoncé le 10 mai 2017, un avenant au Pacte d'actionnaires a été conclu entre Mannai Corporation, Apax et Boussard & Gavaudan conduisant à la cession en juin 2017 d'un premier bloc par Apax à Mannai Corporation, puis en juillet 2017 d'un second bloc de 17% par Boussard & Gavaudan à Mannai Corporation. À l'issue de ces opérations, Mannai Corporation détient 81,21% du capital, Apax (via Itefin Participations) 6,41% et Boussard & Gavaudan 8,92%. Suite à la nouvelle gouvernance, le conseil d'administration présidé par Vincent Rouaix est désormais composé de 9 administrateurs dont 4 administrateurs indépendants, deux représentants de Mannai Corporation, un représentant d'Apax et un administrateur représentant les salariés.

Pour l'exercice 2017, le Groupe, attentif au contexte économique fragile mais fort de ses acquis et de son bilan solide confirme ses objectifs à savoir de croître en poursuivant sa transformation, de se renforcer à nouveau à l'international et d'améliorer sa marge opérationnelle.
Le prochain rendez-vous passera par le chiffre d'affaires du Q3, le 7 novembre 2017.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 04/10/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 24/04/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 28/07/2015

Le marché prudent avant le chiffre d'affaires semestriel...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

Le concert constitué des frères Olivier et Martin Bouygues s'est renforcé au capital de Bouygues suite à une acquisition de titres hors marché...

Publié le 20/10/2017

Les banques affichent les meilleurs performances du CAC40 aujourd'hui

Publié le 20/10/2017

Un gros potentiel

Publié le 20/10/2017

Rallongement de la concession de 7 ans et 11 mois

Publié le 20/10/2017

Umanis campe juste sous les 13 euros ce vendredi, alors que la société a réalisé au 3ème trimestre 2017 un chiffre d'affaires consolidé de 44,5 ME, en...

CONTENUS SPONSORISÉS