En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 338.71 PTS
-0.90 %
5 335.00
-0.94 %
SBF 120 PTS
4 280.69
-0.86 %
DAX PTS
12 360.43
-1.74 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.00 %
7 197.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 338.15
-0.79 %

Et cette fusion Renault-Nissan ?

| Boursier | 546 | Aucun vote sur cette news

Le Crédit Suisse garde un biais négatif, tant que les lignes n'auront pas bougé...

Et cette fusion Renault-Nissan ?
Credits Reuters

Le Crédit Suisse garde une recommandation négative, à "sousperformance", sur Renault, malgré un objectif de cours relevé de 88 à 95 euros, qui est à nouveau supérieur aux cotations du constructeur automobile. Le bureau d'études a notamment intégré une rentabilité supérieure aux attentes au second semestre 2017, qui ne s'est cependant pas traduite dans un cash-flow libre plus élevé, puisque les 945 millions d'euros annoncés sont conformes à ce qui était projeté. Du côté de l'Alliance, rien de neuf : Renault se négocie sur des multiples faibles notamment parce que le marché applique une grosse décote sur sa détention dans Nissan. En cas de fusion entre Renault et Nissan en une seule entité, ce qui avait été évoqué par Carlos Ghosn par le passé, le dossier pourrait décoller... Mais l'analyste ne croit pas vraiment à ce scénario qui nécessiterait, pour être accepté par le Japon, que la France sorte du capital de Renault, alors qu'elle a intérêt à y rester. La revalorisation du titre passerait par cette opération ou par une meilleure conversion du cash. En attendant, Crédit Suisse reste sur le bas-côté.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2018

Makheia a annoncé ce lundi les gains de trois budgets significatifs dans des secteurs aussi variés que l'automobile, l'audiovisuel et le prêt-à-porter...

Publié le 25/06/2018

Cette certification intègre le chargement des identifiants de connexion au réseau cellulaire lors de la fabrication des eSIM Les équipementiers peuvent désormais acquérir des…

Publié le 25/06/2018

L'Autorité de la concurrence a été saisie par le gouvernement d'une demande d'avis sur le fonctionnement de la concurrence en matière d'importations et de distribution des produits de grande…

Publié le 25/06/2018

Makheia a gagné trois budgets significatifs dans des secteurs aussi variés que l'automobile, l'audiovisuel et le prêt à porter. Le groupe accompagnera, en effet, trois grands acteurs dans leur…

Publié le 25/06/2018

La Commission européenne a approuvé, en vertu du règlement européen sur les concentrations, l'acquisition du contrôle exclusif de ABN Amro Bank (Luxembourg) S.A., basée au Luxembourg, par BNP…