5 450.15 PTS
-0.94 %
5 445.00
-0.92 %
SBF 120 PTS
4 368.00
-0.85 %
DAX PTS
12 877.96
-1.02 %
Dowjones PTS
25 090.48
-0.34 %
7 255.76
+0.00 %
Nikkei PTS
22 680.33
-0.75 %

EDF repart en baisse après ses résultats sur neuf mois

| Boursier | 341 | Aucun vote sur cette news

Le marché n'est pas vraiment convaincu...

EDF repart en baisse après ses résultats sur neuf mois
Credits EDF Thierry Mouret

L'action EDF, qui a modestement rebondi hier à la suite du plongeon de l'action plus de 10% enregistré lundi dans le sillage de l'avertissement sur les objectifs 2018, repart en baisse de -2,5% à 10,32 euros ce matin, dans des volumes encore étoffés. L'énergéticien a publié hier ses résultats sur neuf mois, en confirmant les dernières orientations sur ses perspectives à court et moyen terme. Les comptes sont ressortis légèrement inférieurs aux attentes de Natixis, qui reste neutre avec une valorisation de 9,50 euros. Le bureau d'études a surtout noté les commentaires effectués lors de la conférence téléphonique, notamment celui tenant à la limitation de ses perspectives de rentabilité par le mécanisme de l'Arenh. "A travers les réponses du groupe nous comprenons que sa stratégie de ventes à terme couvre une période de deux ans", explique l'analyste, ce qui signifie que la remontée des prix de gros n'aura pas d'impact positif avant 2019, si la production se redresse.

Bryan Garnier, de son côté, abaisse de 10,50 à 9,50 euros son objectif, en restant neutre. Le spécialiste a revu en baisse ses anticipations de production nucléaire pour 2017 et 2018 et de prix de l'énergie, tout en intégrant les prévisions d'Enedis sur la consommation escomptée. En conséquence, les prévisions d'Ebitda et de bénéfice par action ont été réduites. Oddo BHF a apprécié les éclaircissements sur les raisons de l'avertissement sur 2018. Il reste acheteur du titre, malgré l'objectif réduit de 14 à 13,50 euros, car les causes de l'avertissement sont principalement non récurrentes et concernent les activités régulées.

Depuis la révision en baisse des objectifs, le cours-cible moyen des analystes qui suivent le dossier est passé de 11,70 à 11,20 euros. 46% des bureaux d'études continuent à recommander d'acheter le titre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2018

La baisse s'est accélérée en fin de matinée

Publié le 18/06/2018

Déclaration des transactions sur actions propres   Paris, le 18 juin 2018   Déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 11 au 15 juin 2018…

Publié le 18/06/2018

Le groupe aérien allemand Lufthansa est en contact avec la compagnie à bas coûts Norwegian Air Shuttle. « En Europe, tout le monde se parle et une nouvelle vague de consolidation approche, ce qui…

Publié le 18/06/2018

Le fonds détient 6,14% du capital...

Publié le 18/06/2018

Nexans dévisse de 17,07% à 30,22 euros, au plus bas depuis février 2016. Il emporte dans son sillage le n°1 mondial de son secteur, l'italien Prysmian, qui perd 1,71% à 24,74 euros. Les…