En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 104.26 PTS
+0.39 %
5 100.50
+0.37 %
SBF 120 PTS
4 091.08
+0.35 %
DAX PTS
11 628.91
+0.65 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
+0.00 %
1.149
-0.16 %

Deutsche Bank revalorise Hermès, LVMH et Kering, mais va voir ailleurs

| Boursier | 558 | Aucun vote sur cette news

La banque a fait un tour d'horizon du luxe...

Deutsche Bank revalorise Hermès, LVMH et Kering, mais va voir ailleurs
Credits LVMH

La Deutsche Bank frise le crime de lèse-majesté ce matin, en abaissant sa recommandation sur LVMH d'acheter à conserver, malgré un objectif de cours ajusté de 250 à 270 euros. Dans une vaste note sectorielle, qui comprend plus de 100 pages, le bureau d'études a également réitéré son avis "conserver" sur Kering, dont la valorisation passe de 380 à 385 euros, et sur Hermès, revalorisé de 380 à 390 euros.

Après un exercice 2016 plutôt compliqué pour le secteur, la demande a fortement accéléré en 2017, souligne l'équipe de recherche emmenées par Francesca DiPasquantonio, qui s'attend un environnement un peu moins dynamique en 2018, même si le secteur du luxe ne risque pas grand-chose, avec une croissance projetée d'environ 5% l'année prochaine, légèrement plus faible que celle qui est attendue pour 2017, 6,5%. Structurellement, le luxe reste intéressant, en dépit d'une vingtaine d'années passées à faire mieux que la tendance globale des marchés. La démographie apporte un soutien pour la prochaine décennie, avec la tendance à l'urbanisation qui entraîne une création de richesse. C'est notamment le cas en Chine, où la classe moyenne ne cesse de grossir.

Dans un tel contexte, les dossiers préférés de la Deutsche Bank s'appellent Ferragamo, Tod's, Moncler, Swatch, Luxottica et YNAP. Pas de française donc, même si l'analyste apprécie les fondamentaux des dossiers, qui paraissent correctement valorisés actuellement. Concernant Hermès, l'analyste souligne qu'il s'agit de la seule marque avec un positionnement clair et sans compromis sur le grand luxe. Mais la valorisation est à la mesure de la qualité du titre. Kering a clairement eu le vent en poupe dernièrement, avec la renaissance de Gucci. Là encore, la remontée du titre en limite le potentiel boursier à l'heure actuelle. Quant à LVMH, le dossier reste un havre de paix par rapport à la plupart de ses concurrents, que ce soit des monomarques ou des conglomérats. Une fois de plus, le marché l'a correctement intégré, ce qui en limite quelque peu le potentiel actuel.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2018

Korian conclut un partenariat avec CAREIT et Primonial REIM dans le cadre du programmede reconfiguration de son parc immobilier, destiné à accélérer...

Publié le 22/10/2018

L'événement économique de la semaine en Europe est programmé jeudi avec la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE

Publié le 22/10/2018

Kimberly-Clark, acteur américain du marché des produits de consommation, a annoncé pour son troisième trimestre 2018 un bénéfice net de 451 millions...

Publié le 22/10/2018

Après s’être effondrée de 25,66% vendredi, l’action Sopra Steria continue de subir les foudres des investisseurs : -4,61% à 85,80 euros. Trois mois après l’annonce de résultats semestriels…

Publié le 22/10/2018

    Information relative au nombre total…