5 513.82 PTS
+0.08 %
5 480.0
-0.61 %
SBF 120 PTS
4 405.94
+0.16 %
DAX PTS
13 246.33
-
Dowjones PTS
25 792.86
-0.04 %
6 737.14
-
Nikkei PTS
23 776.28
-0.73 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Crédit Suisse recommande d'exploiter le désamour pour Thales

| Boursier | 286 | Aucun vote sur cette news

Un trou d'air qui crée une opportunité...

Crédit Suisse recommande d'exploiter le désamour pour Thales
Credits Thales

C'est le moment de tirer parti du trou d'air qui affecte l'action Thales, qui a perdu 15% depuis ses sommets de juin 2017 (99,50 euros). Le consensus estival s'est ajusté en légère baisse, sur des craintes sur les perspectives des secteurs de l'espace et de la défense en France. "Je pense que les investisseurs devraient saisir l'opportunité de cet accès de faiblesse de fin d'année pour s'emparer de ce dossier qui affiche une croissance de qualité et qui n'a pas encore fait parler tout son potentiel", explique l'analyste Olivier brochet, qui en profite pour intégrer Thales dans sa liste de valeurs préférées, et pour relever de 105 à 117 euros son objectif de cours.

Le spécialiste n'est pas inquiet pour les dépenses de défense françaises, qui devraient s'accroître en 2018 et en 2019, en dépit de la réduction surprise de 3% de 2017. Il estime aussi que l'export d'armement français va accélérer, compte tenu d'un pipeline commercial dense. Dans la division spatiale, si le ralentissement des satellites commerciaux se confirme, il devrait être en partie compensé par la croissance des autres divisions.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Il s'agit d'une émission obligataire à taux fixe de 500 ME à 7 ans assortie d'un coupon de 0,75%...

Publié le 16/01/2018

Selon le quotidien 'Les Echos', le groupe de BTP Eiffage a décroché le plus gros contrat du futur réseau de métros automatiques Grand Paris Express.

Publié le 16/01/2018

"Nos résultats semestriels s'inscrivent dans la trajectoire présentée lors de notre introduction en Bourse"...

Publié le 16/01/2018

Le Groupe M6 et le Groupe Canal+ passent un accord de partenariat global pour les contenus du groupe M6 destinés aux offres Canal...

Publié le 16/01/2018

Rendez-vous le 22 février...

CONTENUS SPONSORISÉS