En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Crédit Suisse préfère Natixis et Crédit Agricole à BNP et SG

| Boursier | 407 | 3 par 1 internautes

L'analyste a un faible pour les gestionnaires d'actifs...

Crédit Suisse préfère Natixis et Crédit Agricole à BNP et SG
Credits Reuters

Le Crédit Suisse a procédé à quelques arbitrages dans sa couverture des établissements bancaires français. Globalement, le bureau d'études explique qu'il préfère les gestionnaires d'actifs, qui devraient encore bénéficier de conditions favorables. C'est pourquoi il relève de neutre à "surperformance" sa recommandation sur Natixis, valorisé 7,40 euros contre 6,50 euros précédemment, et abaisse la Société Générale de neutre à "sousperformance", avec un objectif inchangé de 48 euros. La première tire en effet 40% de ses résultats de la gestion, contre 10% seulement pour la seconde. En parallèle, la recommandation "surperformance" est confirmée sur Crédit Agricole, avec un objectif de cours à 16,50 euros, comme l'opinion neutre sur BNP Paribas, valorisée 70 euros, contre 67 euros précédemment. Le spécialiste pense que Crédit Agricole et Natixis sont les deux représentants français les plus à même de pouvoir absorber les surprises liées au nouvel environnement réglementaires Bâle 4.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/06/2018

CREDIT AGRICOLE : la montée de la concurrence CREDIT AGRICOLE suit une tendance baissière depuis de longues semaines. La sortie par le bas d’un triangle ouvre un nouveau…

Publié le 19/06/2018

Faurecia a signé le 15 juin dernier un accord d’Amendement et Extension (A&E) de sa ligne de Crédit Syndiqué de 1,2 milliard d’euros, initialement signée en décembre 2014 et déjà amendée…

Publié le 19/06/2018

Ce nouvel accord étend la maturité de la ligne, non tirée à ce jour

Publié le 18/06/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 15/06/2018

Coface annonce la mise en place d'une ligne de crédit syndiquée de 300 millions d'euros conclue par sa filiale polonaise Coface Poland Factoring avec un groupe de banques partenaires. Ce crédit se…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.