En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 975.50 PTS
+1.03 %
4 963.0
+1.09 %
SBF 120 PTS
3 964.54
+1.03 %
DAX PTS
11 244.17
+1.61 %
6 629.84
+1.58 %
1.139
+0.21 %
12 033.82
+0.88 %

Chargeurs : sous pression

| Boursier | 422 | Aucun vote sur cette news

le marché sanctionne un T3 un peu court

Chargeurs : sous pression
Credits Reuters

Une fois n'est pas coutume, Chargeurs ferme la marche sur le SRD avec une chute de 6,2% à 21,96 euros ce mercredi matin. En cause, la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux attentes. La croissance du groupe atteint +3,9% à périmètre et change constants sur les 9 premiers mois de l'année, hors Chargeurs Luxury Materials qui est une activité de négoce. Et la progression organique se limite à +2,3% sur le seul troisième trimestre, sur les mêmes bases de comparaison.

Les réactions d'analystes ne se font pas prier avec deux ajustements à la clé sur Char. Tout en restant acheteur du dossier Portzamparc a ramené à 27,40 euros sa valorisation théorique, comparé à un objectif de 30 euros précédemment. Le broker est un peu déçu par l'activité du T3, inférieure à ses attentes impactée par les événements climatiques américains de septembre et les cours de la laine. Pour autant, il juge le potentiel d'appréciation, les qualités et les perspectives du groupe attractive.

Sur la même longueur d'onde, Midcap Partners Louis Capital Markets a réduit de 30 à 29 euros son cours cible sur Chargeurs, pour une opinion "achat" maintenue. Le bureau d'analyses parle d'une "déception passagère". Midcap Partners Louis Capital Markets rappelle d'ailleurs que le T3 est habituellement peu significatif de la dynamique annuelle, l'activité étant notamment affectée par des fermetures d'usines sur août."Toute correction trop marquée du titre aujourd'hui pourra être mise à profit pour se positionner sur un dossier toujours de qualité et amené à accélérer significativement dans les mois à venir notamment par la croissance externe,conformément au programme Game Changer", avance le broker dans sa note.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

  Communiqué de Presse   Point d'activité novembre 2018   Redémarrage de la production Premiers dépôts de demande d'AMM[1] en 2020      Dijon, le 21 novembre…

Publié le 21/11/2018

  Paris, le 21 novembre 2018 N° 16-18   Assemblées Générales du mercredi 12 décembre 2018 : Mise à disposition des documents…

Publié le 21/11/2018

Ivry, 21 novembre 2018   Information réglementée PUBLICATION DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE…

Publié le 21/11/2018

Figeac Aéro a réalisé au deuxième trimestre 2018/2019 un chiffre d'affaires en hausse de 22,9% à 97 millions d'euros. En organique, la croissance est ressortie à 22,5%. Sur l'ensemble du premier…

Publié le 21/11/2018

Figeac Aero a réalisé un bon second trimestre 2018/19, enregistrant un chiffre d'affaires consolidé de 97 ME sur la période de juin à septembre 2018,...