5 256.18 PTS
-
5 252.0
-0.01 %
SBF 120 PTS
4 213.66
-
DAX PTS
12 385.60
-
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
21 961.32
-0.85 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Casino va devoir réagir à l'offensive de Leclerc dans Paris

| Boursier | 397 | Aucun vote sur cette news

Leclerc veut vendre 15 à 20% moins chez que Monoprix à Paris...

Casino va devoir réagir à l'offensive de Leclerc dans Paris
Credits Reuters

L'action Casino se stabilise à la Bourse de Paris, légèrement au-dessus de 47 euros, après deux séances de baisse marquée. Le titre a marqué le coup à l'annonce de l'arrivée de Leclerc dans Paris. Michel-Edouard Leclerc a jeté un pavé dans la mare en annonçant l'arrivée de sa société à l'intérieur de Paris, avec des prix inférieurs de 15 à 20% aux acteurs en place, essentiellement Monoprix et Leader Price (Casino) et Carrefour Market. L'offre "Leclerc chez Moi" devrait être lancée au printemps en s'appuyant sur des drives piétons et des dépôts vente.

La menace n'est pas à prendre à la légère, selon Laurence Hoffmann, chez Oddo BHF. "La bataille de Paris, que nous craignions pour Casino, est lancée", souligne l'analyste, qui rappelle que le groupe de Jean-Charles Naouri détient environ 60% du lucratif marché parisien et que Monoprix pèse 55% du résultat opérationnel du distributeur. Carrefour, avec 20% de parts de marché, sera aussi affecté. Si Leclerc parvient effectivement à proposer des prix 15 à 20% moins chers, la distribution alimentaire parisienne risque de connaître un sérieux chamboulement. La spécialiste rappelle que Monoprix affiche des prix à un indice 118 par rapport à la moyenne, ce qui en fait l'enseigne la plus chère de France (les Franprix parisiens seraient à l'avenant) et que Carrefour est entré dans la bataille en visant des prix inférieurs de 5% à ceux de Monoprix, ce qui équivaut à un indice 112. Si Leclerc va au bout de ses intentions, il débarquerait... avec un indice 100 ! De quoi crédibiliser les rumeurs de partenariat entre Monoprix et Amazon Now relayées par LSA en début de semaine, selon Laurence Hoffmann, "malgré un certain nombre d'antagonismes", car Monoprix ne peut se permettre d'attendre la concrétisation de son partenariat avec Ocado, prévue dans deux ans. L'analyste est neutre sur les deux dossiers, avec Casino valorisé 44 euros et Carrefour valorisé 19 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Nicole Lowe n'est plus en poste depuis le 31 janvier...

Publié le 20/02/2018

Le holding pourrait récupérer les parts d'autres membres du groupe Mitsubishi...

Publié le 20/02/2018

Le management n'a pas l'intention de modifier son offre sur l'Autralien, malgré une parité qui s'est dégradée...

Publié le 20/02/2018

Les titres sont destinés au programme d'actions gratuites...

Publié le 19/02/2018

  Démission de Madame Nicole LOWE de son mandat d'administrateur   Suresnes - 19 février 2018 Madame Nicole Tinkham LOWE, qui travaillait à la direction…

CONTENUS SPONSORISÉS