En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 403.41 PTS
-0.16 %
5 421.00
+0.17 %
SBF 120 PTS
4 329.99
-0.16 %
DAX PTS
12 358.87
+0.00 %
Dowjones PTS
25 299.92
+0.45 %
7 447.17
+0.62 %
1.135
+0.02 %

Carrefour, c'est grave, docteur ?

| Boursier | 385 | Aucun vote sur cette news

Les données Kantar montrent la profondeur du problème du distributeur, selon Bernstein...

Carrefour, c'est grave, docteur ?
Credits Reuters

Bernstein a rencontré hier le spécialiste de la distribution française chez Kantar Worldpanel, le bureau d'études le plus suivi du secteur. Et les données qu'il a partagées montrent l'ampleur du chantier auquel doit s'atteler le nouveau PDG de l'enseigne, Alexandre Bompard. Les chiffres montrent tout d'abord que le retard accumulé par le numéro un européen dans le commerce en ligne n'est pas une légende. Carrefour est en effet cinq fois plus petit que son principal rival Leclerc sur ce segment, alors qu'ils sont de taille comparable dans l'hexagone en matière de "Drive" (605 pour Carrefour contre 623 pour Leclerc). Mais ces "Drive" sont opérés bien moins efficacement, comme le montre cette statistique cruelle selon laquelle Leclerc a trois fois plus de clients par "Drive" que Carrefour. "Les opérations de Carrefour sont faibles, elles sont distancées et ne parviennent même pas à rattraper leur retard", souligne Bruno Monteyne, l'analyste en chef de la distribution européenne chez Bernstein.

Du côté des promotions, la tendance est toujours à la multiplication en France, mais ce sont Leclerc et U qui semblent en profiter, alors que les efforts de Carrefour, qui paraissaient avoir porté leurs fruits jusque-là, sont en train de s'essouffler. Récemment, l'enseigne s'est lancée dans une offensive sur les prix, selon les données recueillies par Kantar, mais cette initiative ne suffira pas à elle seule à relancer le distributeur. L'autre point noir, ce sont les mauvaises performances des Dia convertis en France. Ces magasins ont conservé à peine 37% des ventes que le périmètre antérieur affichait, les 63% restants étant transférés notamment chez Leclerc, Lidl et Intermarché. Le groupe a payé pour 100% des revenus mais il n'en réalise plus que moins de 40%.

"Les problèmes de Carrefour sont nombreux et ne concernent pas que le positionnement prix", poursuit Bruno Monteyne, notamment parce que l'enseigne semble perdre le contact avec le coeur de sa clientèle et affiche une image dégradée en matière de prix, de choix, de qualité et de promotions. Et les relais de croissance, comme les produits frais, peinent à afficher une dynamique suffisante. Le redressement "prendra du temps", martèle l'analyste, qui pense qu'il faudra au moins 18 mois pour que des résultats tangibles apparaissent... si le management trouve les ingrédients adéquats. Bernstein est à performance de marché sur le titre, valorisé 15,50 euros par action, en-dessous des niveaux actuels.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

Calendrier de dépôt du Document de Référence pour l'exercice clos le 31 mars 2018   Paris, le 14 aout 2018 - Le Groupe Atari a publié le lundi 9 juillet 2018 ses comptes…

Publié le 14/08/2018

TechnoFirst informe avoir régularisé sa déclaration de cessation des paiements, le 26 juillet...

Publié le 14/08/2018

Les comptes d'activité de Société des Bains de Mer n'en demeurent pas moins aléatoires...

Publié le 14/08/2018

L'international français avait exprimé, à plusieurs reprises, sa volonté d'obtenir un temps de jeu plus régulier...

Publié le 14/08/2018

Innelec Multimedia a réalisé un chiffre d’affaires de 14,2 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018/2018 (clos fin juin). Ce chiffre est en baisse de 7,2% à données publiées et…