En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 344.93 PTS
-0.08 %
5 350.5
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 288.07
-0.06 %
DAX PTS
12 210.55
-0.22 %
Dowjones PTS
25 669.32
+0.43 %
7 377.54
+0.04 %
1.144
+0.00 %

Berenberg fan d'Amundi

| Boursier | 260 | Aucun vote sur cette news

L'analyste vise 84 euros, le plus élevés des objectifs de la place...

Berenberg fan d'Amundi
Credits Philippe Wojazer / Reuters

Berenberg profite de sa recommandation inaugurale sur Amundi pour annoncer clairement la couleur. Son objectif de cours de 84 euros est le plus élevé de toute la place, ce qui justifie une recommandation à l'achat. Une opinion peu originale puisqu'elle est partagée par 18 des 19 analystes qui suivent le dossier. Le bureau d'études ne tarit pas d'éloges sur la filiale du Crédit Agricole, qu'il dépeint comme un champion structurel, qui profite d'opportunités cycliques. Le numéro un européen "est plus efficace que BlackRock, a accès à un réseau bancaire plus vaste que celui de Santander et affiche une base d'actifs plus importante que Schroders et Standard Life Aberdeen combinés", résume l'analyste Chris Turner. Ses atouts devraient se traduire, estime-t-il, par une croissance des résultats significativement plus élevés que celles de ses concurrents, alors même que le dossier se paye actuellement en ligne avec le reste du secteur sur la base des anticipations 2018. Les niveaux actuels constituent un point d'entrée intéressant des gagnants structurels à long terme du secteur.

Parmi les nombreux atouts d'Amundi, Berenberg met notamment en avant une base de coûts extrêmement faible, qui place le dossier en position idéale alors que ses concurrents sont en train de se battre pour faire correspondre leurs charges à une industrie de la gestion d'actifs dont les prix ne cessent de reculer. Cela confère au Français une bonne longueur d'avance, puisqu'il est déjà correctement calibré pour le monde de demain.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Sur la semaine, le marché parisien abandonne 1,3%

Publié le 17/08/2018

A 08h00 en Allemagne
Indice des prix à la production de juillet.
source : AOF

Publié le 17/08/2018

Pendant ce temps, la SEC poursuivrait ses investigations

Publié le 17/08/2018

Communiqué de presse                                 Tours-en-Savoie, le 17 août 2018   Transfert du contrat de liquidité TIVOLY   TIVOLY…

Publié le 17/08/2018

Fox21 acquiert les droits d'adaptation du jeu vidéo à succès Vampyr, développé et coproduit par Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, pour la production d'une série…