5 438.55 PTS
-
5 378.50
-
SBF 120 PTS
4 343.57
-
DAX PTS
12 572.39
+0.25 %
Dowjones PTS
24 448.69
-0.06 %
6 648.80
-0.28 %
Nikkei PTS
22 196.34
+0.49 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Barclays vote Eiffage pour Jouer Paris 2024

| Boursier | 200 | Aucun vote sur cette news

Le groupe de BTP sera l'un des bénéficiaires des JO français...

Barclays vote Eiffage pour Jouer Paris 2024
Credits Reuters

La désignation de Paris pour accueillir les JO 2024 est une bonne nouvelle pour le secteur de la construction, souligne Barclays dans une étude parue ce matin. Le budget officiel atteint 6 milliards d'euros, dont la moitié seront consacrés aux infrastructures. Le bureau d'études estime qu'il s'agit d'un budget relativement modeste pour des JO, parce que la capitale française a décidé d'utiliser les infrastructures existantes plutôt que d'en lancer de nouvelles. Les JO devraient en outre accélérer des projets du Grand Paris, qui devront être exécutés plus tôt que prévu. Il s'agit quoi qu'il en soit d'une bonne nouvelle pour les groupes de BTP français, notamment Eiffage ("surpondérer", valeur préférée du secteur, objectif 96 euros) et Vinci (pondération en ligne, objectif 84 euros), même si l'analyste souligne que la contribution sera relativement modeste. Il ne faut cependant pas oublier, ajoute-t-il, que les effets positifs par ricochet sont en général plus nombreux, lors des olympiades, que ce que modélisent les économistes. De bonnes nouvelles ne sont donc pas à exclure.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/04/2018

En 2017, le groupe Kerlink a réalisé un chiffre d'affaires de près de 25 ME, et affiche une croissance annuelle moyenne de plus de 62%...

Publié le 23/04/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 23/04/2018

Premier trimestre 2018...

Publié le 23/04/2018

PM Crypto d'Ekinops permet une mise en conformité RGPD simple et rapide...

Publié le 23/04/2018

Un ancien de chez Grant Thornton pour succéder à Laurent Gonthiez...