5 344.58 PTS
-0.23 %
5 348.0
-0.18 %
SBF 120 PTS
4 263.62
-0.24 %
DAX PTS
13 084.00
+0.12 %
Dowjones PTS
24 508.66
+0.00 %
6 389.91
+0.00 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Barclays vise 110 euros sur Airbus, la décote sur Boeing est hors sujet

| Boursier | 205 | Aucun vote sur cette news

Le bureau d'études estime que les résultats d'Airbus vont prendre la pente ascendante en 2020...

Barclays vise 110 euros sur Airbus, la décote sur Boeing est hors sujet
Credits Reuters

Barclays affole les compteurs ce matin sur le dossier Airbus, en assignant un objectif de 110 euros (vs. 86 euros précédemment), le plus élevé de tous les bureaux d'études qui suivent l'industriel. L'avionneur européen est "nettement sous-valorisé" par rapport à son rival Boeing, estime l'analyste Phil Buller, car les investisseurs pensent, à tort selon le spécialiste, que l'américain est une meilleure cash-machine et que ses marges sont plus élevées. C'est actuellement vrai, mais c'est temporaire, estime Buller. "Boeing a environ trois ans d'avance sur le déploiement de sa plateforme, car le 787 commence à générer au moment où la montée du fonds de roulement s'inverse", commente l'analyste, alors dans le même temps que les pertes du programme A350 sont à leur pic et que le fonds de roulement tire les résultats vers le bas. Mais l'A350 est en route vers l'équilibre en 2020, si bien que la performance financière d'Airbus à ce moment-là devrait ressembler à celle de Boeing actuellement. Mais l'européen se paie actuellement moitié moins que son rival sur la base de la valeur d'entreprise, alors que la décote est sur des plus hauts historiques sur plusieurs ratios. Barclays valorise désormais Airbus par la méthode des cash-flows, pour intégrer l'embellie qui se dessine en 2020.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

thierry Ehrmann fondateur et PDG d'Artprice:   "Le vote de la F.C.C. de la nuit dernière est l'événement le plus positif et marquant dans l'Histoire…

Publié le 15/12/2017

"General Electric est en ligne avec les engagements pris en 2014 et que GE mettra tout en œuvre afin d’être en mesure de les tenir, à leur échéance prévue fin 2018. Le prochain comité de…

Publié le 15/12/2017

Qu'il doit tarder au management d'H&M (-13,68% à 172,9 couronnes suédoises) de tourner définitivement la page de ce terrible exercice 2016/2017, clos fin novembre, qui a vu le cours de l'action…

Publié le 15/12/2017

Le rapprochement entre le Groupe PSA et les activités européennes de Général Motors va déboucher sur la mise en place d'une nouvelle organisation des...

Publié le 15/12/2017

Akuo Energy vient de confier à Spie Sud-Ouest l'installation d'une centrale solaire photovoltaïque au sol de 11,9 mégawatts crête (MWc) sur la commune du Bousquet d'Orb (Hérault). Une nouvelle…

CONTENUS SPONSORISÉS