5 357.14 PTS
-
5 340.0
-1.11 %
SBF 120 PTS
4 274.04
-
DAX PTS
13 068.08
-
Dowjones PTS
24 508.66
-0.31 %
6 389.91
+0.00 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Altice fait machine arrière, Bank of America Merrill Lynch prudente

| Boursier | 519 | 4 par 2 internautes

L'analyste a réduit à 11 euros son objectif de cours...

Altice fait machine arrière, Bank of America Merrill Lynch prudente
Credits Numericable SFR / Levet

Le rebond de l'action Altice hier (+5,2% à 8,521 euros) fait long feu, puisque le titre pique à nouveau du nez ce matin sur le marché parisien, à 8,042 euros, en baisse de -5,6%. Bank of America Merrill Lynch a, à son tour, ajusté en baisse ses attentes sur le dossier, en ramenant sa recommandation d'achat à neutre et son objectif de 20 à 11 euros. Malgré le plongeon du titre, une prise de position ne tombe pas sous le sens car si les perspectives de long terme peuvent paraître attrayantes, la valorisation pâtit de l'abaissement des objectifs et dépend essentiellement d'éléments exogènes à la société. Dans un tel contexte, BofA ML ne voit pas dans le dossier un "nouveau Glencore", un titre qui était remonté en flèche l'année dernière après avoir été laminé en bourse en 2015. La prudence domine donc pour l'analyste, même s'il pense que le groupe peut envoyer un signal positif l'année prochaine en cédant des actifs, qui pourraient rapporter quelque 8 milliards d'euros et réduire le ratio d'endettement de 5,3 fois actuellement à 4,7 fois post-transaction(s).

Le titre est aussi fragilisé par la rumeur, pourtant démentie, de la démission de la CEO de la filiale Portugal Telecom, Claudia Goya.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Les deux plus hauts dirigeants du groupe vont le quitter. Guillaume Faury remplacera Fabrice Brégier...

Publié le 15/12/2017

Communiqué de presse Ecully, le 15 décembre 2017   Transfert des actions de Spineway sur le groupe de cotation E2 (offre au public) d'Euronext Growth…

Publié le 15/12/2017

Une partie de l'électricité est achetée par Kimberly-Clark...

Publié le 15/12/2017

Les syndicats du distributeur n'ont pas tous la même stratégie pour la fin de l'année. Mais tous attendent la direction au tournant dès 2018...

Publié le 15/12/2017

La production hydroélectrique augmentera à partir de 2020...

CONTENUS SPONSORISÉS